La pause déjeuner, un moment privilégié

Collège
La pause déjeuner, un moment privilégié

La pause déjeuner, un moment privilégié

Le Département a lancé un programme de réhabilitations des demi-pensions de collèges pour un montant global de 17,3 millions d’euros, échelonné jusqu’en 2027. Les travaux ont commencé au collège Albert Camus, à Auxerre.

Le confort des élèves est un élément important de leur réussite scolaire. La pause déjeuner constitue un moment indispensable non seulement pour se restaurer, prendre un repas équilibré, mais aussi pour se détendre avant la reprise des enseignements. Propriétaire et responsable des bâtiments des collèges, le Département l’est également de la restauration scolaire(1).

À ce titre, il a engagé dans certains collèges un programme de remise aux normes sanitaires, d’amélioration des conditions d’accueil (espace, luminosité, acoustique(2)), de travail (ergonomie des postes), et d’économie d’eau et d’énergie. Depuis le mois d’octobre dernier, la demi-pension du collège Albert Camus à Auxerre fait ainsi l’objet d’une réhabilitation complète (coût : 6 millions d’euros).

Pendant les 18 mois de travaux, une organisation provisoire a été mise en place. Elle s’appuie sur une prestation de services confiée dans le cadre d’un marché à Élite Restauration à Joigny, qui livre chaque jour les repas. Les élèves demi-pensionnaires sont installés dans des bâtiments modulaires dotés d’un réfectoire, de locaux techniques et d’une laverie(3). La réhabilitation suivante concernera la restauration scolaire du collège Champs Plaisants à Sens et comprendra une extension.

Elle s’inscrit dans un projet global de réhabilitation de l’ensemble du collège, débuté il y a plus d’un an. Là encore, une prestation de portage de repas est prévue, mais des espaces seront recréés en amont afin de ne pas avoir recours à des locations de modulaires. Deux chantiers sont menés en parallèle à Avallon : la réhabilitation de la demi-pension de la Cité scolaire du Parc des Chaumes, cofinancée par le Département (3,1 millions d’euros sur les 6,9 millions d’euros de travaux) et pilotée par la Région (elle devrait s’étendre sur 20 mois à partir d’avril).

Et la réhabilitation de la laverie du collège Maurice Clavel (500 000 euros, 12 mois de travaux), dont le marché a été attribué en mars. Sont également en cours de réflexion : le collège Gaston Ramon à Villeneuve-l’Archevêque et le collège de Puisaye à Saint-Fargeau.

(1) Ses agents assurent les tâches nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement : accueil, entretien, maintenance, restauration.

(2) Pièges à son sur les panneaux, plateaux acoustiques neutralisant des décibels…

(3) Lieu où sont effectués la décomposition du plateau, le tri des déchets et le nettoyage de la vaisselle

ARTICLES CONNEXES
Top départ pour le Family Bus !
Top départ pour le Family Bus !

La Protection maternelle et infantile (PMI) se déplace au plus près des familles avec le « Family Bus » qui propose des consultations de puériculture gratuites dans 29 communes du département.

1365 1024 Yonne le département
Des métiers au service de l’humain
Des métiers au service de l’humain

La PAMAS 89 permet de découvrir des témoignages touchants et édifiants, de valider un projet professionnel en testant le métier sur le terrain, avant d’accéder à un parcours de formation sur mesure.

600 848 Yonne le département
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins

464 696 Yonne le département
683 1024 Yonne le département