Environnement / Agriculture
Notre mission
Agriculture : prendre le virage du développement durable 
Le Département accompagne les exploitants agricoles dans la transition de leurs pratiques face au contexte de réchauffement climatique.

L’Yonne est un territoire à dominante agricole, avec 65,9% de sa surface totale et plus de 4000 entreprises (chiffres 2022). Les cultivateurs détiennent la première place, suivis par les viticulteurs puis les éleveurs. La mise en œuvre de la nouvelle politique agricole commune pour la période 2023-2027 se traduit par une nouvelle contractualisation entre la Région (qui détient la compétence du développement économique) et le Département, pour permettre à ce dernier de poursuivre son financement au bénéfice des entreprises agricoles (1).
Afin de pouvoir mobiliser les 254 millions d’euros de FEADER (fonds européens) prévus pour les dispositifs dont la Région sera l’autorité de gestion, les cofinanceurs nationaux (Région, Départements, Agences de l’eau…) doivent s’engager à hauteur de 128,5 millions d’euros sur cette période 2023 – 2027. Le Département de l’Yonne s’est engagé à hauteur de 440 000 euros d’autorisation de programme par an pour accompagner l’adaptation des élevages au dérèglement climatique, la diversification des productions agricoles et la transition agroécologique des productions végétales, marquant un soutien renforcé à l’agriculture du territoire, dans le respect du développement durable et de la ressource en eau.

Soutenir la filière

Le soutien du Département va au-delà. Il porte un « projet alimentaire territorial » qui se traduit notamment par la restitution d’une étude sur la précarité alimentaire des habitants du territoire visant à évaluer l’adéquation entre l’offre d’aide alimentaire et les besoins des publics. Les établissements sociaux et médico-sociaux sont par ailleurs accompagnés pour la mise en œuvre de la loi Egalim (approvisionnement en denrées alimentaires de qualité…) dans leurs services de restauration.
Autre porte d’entrée pour favoriser l’agriculture locale, la plateforme agrilocal89 mise en ligne par le Département afin d’inciter la restauration collective (collèges, établissements sociaux et médico-sociaux…) à acheter en circuits courts, conforte économiquement les exploitations agricole de l’Yonne.

(1) C’est le Conseil Régional qui est compétent pour apporter des aides, directes ou indirectes, aux exploitations agricoles. En complémentarité avec la Région, le Département peut apporter des financements pour les investissements ou accompagner les démarches favorables à l’environnement.

Veaux dans une étable
PARTAGER CET ARTICLE
ARTICLES CONNEXES
Elevage : les animaux de nos campagnes
Elevage : les animaux de nos campagnes

Que seraient nos campagnes sans vaches, moutons, cochons et volailles ? Zoom sur 3 professionnels du secteur dans l’Yonne

1024 768 Yonne le département
Le Département soutient les éleveurs dans le respect de ses compétences
Le Département soutient les éleveurs dans le respect de ses compétences

La loi NOTRe (portant sur la Nouvelle organisation territoriale de la République), promulguée le 7 août 2015, a redéfini les compétences des collectivités et limité les interventions économiques des Départements.

1000 1000 Yonne le département
L’Elevage, un enjeu majeur pour le Département
L’Elevage, un enjeu majeur pour le Département

L’élevage représente 14,6 % de l’économie agricole de l’Yonne. Mais ce secteur d’activité subit l’impact de l’ouverture des marchés et des changements d’habitudes alimentaires. Le Département apporte un soutien à la filière dans le respect de la loi qui encadre ses compétences.

1600 850 Yonne le département