Le Département encourage le covoiturage : une démarche écologique

Mobilité
Le Département encourage le covoiturage : une démarche écologique

Le Département encourage le covoiturage : une démarche écologique

La construction d’une aire de covoiturage à l’entrée de l’autoroute A6 d’Auxerre Sud devrait commencer en mai. Elle passe par la réalisation d’un rond-point sur la route RD965 qui mène à Chablis. Livraison prévue à l’automne.

Le Département montre sa volonté forte de s’inscrire dans la Loi d’orientation des mobilités du 26 décembre 2019, dont l’objectif est de rendre les transports du quotidien plus faciles, moins coûteux et plus propres.

En mai débuteront les travaux de construction d’une aire de covoiturage de 48 places de stationnement à l’entrée de l’autoroute A6 au péage d’Auxerre Sud. Un aménagement qui va nécessiter la réalisation d’un carrefour giratoire visant à desservir l’entrée de l’autoroute A6 et l’aire en question. « La direction des concessions autoroutières a exigé un rond-point qui est demandé à chaque entrée d’autoroute concédée, explique Christophe Bonnefond, vice-président du Département en charge des travaux, des routes et de l’immobilier. Il a donc fallu le temps de nous mettre d’accord au niveau technique, puisque nous nous trouvons à l’intersection de trois routes : une route nationale (RN65), une route départementale (RD965) et une section concédée à la Société des Autoroutes Paris Rhin Rhône (APRR). Le point positif est que cela nous permet d’obtenir plus de 700 000 euros d’aide financière sur la globalité de l’opération. »

L’aire de covoiturage sera paysagée. 20 des 48 places de stationnement permettront la recharge des véhicules électriques (10 bornes). Une desserte de bus sera également aménagée afin que la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois puisse ultérieurement mettre en place une navette si elle le souhaite. Des sanitaires compléteront l’équipement. « Les places de stationnement seront perméables et nous gérerons l’eau de pluie par infiltration de façon à éviter qu’elle ne rejoigne le réseau d’assainissement », souligne Vincent Jung, directeur des infrastructures du Département.

L’aire de covoiturage présente un intérêt aussi bien pour les personnes du bassin d’emploi amenées à se déplacer quotidiennement, que pour les usagers de l’autoroute et des voiries secondaires. En proposant des solutions alternatives à la voiture individuelle et en permettant la recharge des véhicules électriques, le Département apporte sa contribution à la décarbonation des transports tout en développant l’accès au département et son attractivité.

En pratique

La maîtrise d’ouvrage de l’aire de covoiturage et du giratoire, les études, la gestion des acquisitions foncières et des servitudes, la passation et l’exécution des marchés (notamment de maîtrise d’œuvre, de travaux, etc.) sont réalisées par le Département. Le marché (unique pour les deux constructions) sera attribué en mars. Le financement de l’aire de covoiturage est pris en charge à 80 % par APRR et 20 % par le Département. Celui du giratoire (50 mètres de diamètre) pour un tiers par le Département et deux tiers par APRR qui porte, via son contrat de concession, la participation de l’État (un tiers). Le Département assurera ensuite à ses frais l’exploitation et l’entretien de l’aire de covoiturage.

ARTICLES CONNEXES
Top départ pour le Family Bus !
Top départ pour le Family Bus !

La Protection maternelle et infantile (PMI) se déplace au plus près des familles avec le « Family Bus » qui propose des consultations de puériculture gratuites dans 29 communes du département.

1365 1024 Yonne le département
Des métiers au service de l’humain
Des métiers au service de l’humain

La PAMAS 89 permet de découvrir des témoignages touchants et édifiants, de valider un projet professionnel en testant le métier sur le terrain, avant d’accéder à un parcours de formation sur mesure.

600 848 Yonne le département
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins

464 696 Yonne le département
1600 850 Yonne le département