Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Santé
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins

Nathalie Kuzara-Aimon a eu plusieurs vies dans la médecine. Généraliste remplaçante pendant 18 ans dans l’Yonne mais aussi « un peu partout en France » pour suivre son conjoint, elle est ensuite pendant sept ans médecin conseil à l’Assurance Maladie, là encore de façon mobile. Mais le soin lui manque, alors elle devient médecin de prélèvement à l’Établissement français du sang de Dijon (Côte d’Or), jusqu’en mai 2023.

Le couple décide alors de poser ses valises dans l’Yonne. « Nous avions déjà habité du côté de Migennes et nous y revenions régulièrement parce que c’est une région qui nous plaît », poursuit Nathalie Kuzara-Aimon. Sa décision est prise : elle va reprendre la médecine générale. « Comme cela faisait une dizaine d’années que je n’avais pas exercé, je devais repasser un DU de qualification en médecine générale. J’ai donc démissionné de mon travail. »

Pour l’aider à traverser cette période sans ressources, le Département lui octroie une bourse créée dans le cadre du Pacte Santé : « Cette aide a été importante pour financer ma formation » poursuit-elle.

Son diplôme en poche, Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins.

Sa bourse prévoit cinq ans d’exercice dans le département, mais elle ne souhaite plus partir, ainsi qu’un exercice pour des activités de santé publique. « Depuis novembre 2023, je travaille en Protection maternelle et infantile (PMI) deux jours par mois. C’est un temps d’échange important avec les nourrissons et les enfants. »

ARTICLES CONNEXES
Le Département soutient les acteurs qui font vivre et rayonner les territoires
Le Département soutient les acteurs qui font vivre et rayonner les territoires

Chaque année, le Département apporte un soutien financier important aux associations et clubs de la culture, du sport, de la jeunesse et de l’environnement de l’Yonne, pour leur fonctionnement et la mise en place de leurs projets. Plus de 4 millions d’euros seront ainsi attribués en 2024 au profit des territoires, en dehors de toute compétence obligatoire.

1024 768 Yonne le département
Des aides à tous les niveaux et dans tout le territoire
Des aides à tous les niveaux et dans tout le territoire

Quatre millions d’euros de subventions sont attribués en 2024 par le Département aux acteurs de la culture, du sport, de la jeunesse et de l’environnement de l’Yonne. 90 % au titre du fonctionnement, 10 % en soutien à l’investissement et l’équipement.

1024 768 Yonne le département
Saisir « l’esprit des lieux » du Grand Site de Vézelay !
Saisir « l’esprit des lieux » du Grand Site de Vézelay !

Territoires remarquables pour leur paysage et la gestion qui en est faite, les Grands Sites de France présentent une variété qui tient à la diversité de leurs patrimoines : naturel, culturel, humain… Dans le Réseau des Grands Sites de France (RGSF), on parle de « l’esprit des lieux », spécifique à chaque Grand Site.

1024 768 Yonne le département
464 696 Yonne le département