Stimuler les personnes malades d’Alzheimer

Santé
Stimuler les personnes malades d’Alzheimer

Stimuler les personnes malades d’Alzheimer

L’assistante de soins en gérontologie contribue à restaurer ou préserver l’autonomie des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs, et apporte aide et conseils aux aidants.

Valessa Chautard exerce une profession peu connue, au sein de l’équipe mobile Alzheimer de l’association SOSM La Providence, à Sens : assistante de soins en gérontologie à domicile. « J’ai connu ce métier à l’Ehpad(1) où je travaillais avant comme aide-soignante, explique-t-elle. Je croyais que c’était surtout relié à l’animation, mais en réalité cela va au-delà : il s’agit d’un accompagnement destiné à stimuler les capacités cognitives des personnes. »

Encadrée par une psychomotricienne et une ergothérapeute, elle intervient, de même que trois collègues, chez des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autre maladie apparentée, à l’issue d’un bilan réalisé à leur domicile. « Nous sommes guidées par des objectifs que nous élaborons au départ de la prise en charge, souligne-t-elle. Cela peut être maintenir les capacités cognitives, stimuler les patients afin qu’ils aient plus de motivation à faire des choses au quotidien, parce que la maladie isole et peut entraîner des dépressions. »

Ses outils : des jeux de société, de motricité (ballon), des sorties thérapeutiques… Valessa Chautard accompagne sept à huit personnes par semaine, de Joigny à Villeneuve-la-Guyard. Chacune peut bénéficier de 15 séances par an (sur ordonnance).

L’assistante de soins en gérontologie joue également un rôle auprès des aidants, qu’elle peut conseiller sur des jeux à partager avec la personne malade ou orienter vers d’autres associations lorsque sa prise en charge s’arrêtera (comme le relais Oasis, qui offre dix séances de 2 heures par an). « C’est important pour moi d’aider mes patients, explique-t-elle. Je trouve que travailler à domicile ajoute une proximité et offre une certaine liberté dans la prise en charge. »

 

(1) Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Où se former dans l’Yonne ?

Un assistant de soins en gérontologie est à la base un aide-soignant, un aide médico-psychologique, un accompagnant éducatif et social ou un auxiliaire de vie sociale qui a suivi une formation adaptée pour les personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives (Alzheimer ou maladies apparentées). Le Greta 89 propose cette formation à Auxerre et bientôt à Sens. Informations sur pamas89.yonne.fr 

ARTICLES CONNEXES
Top départ pour le Family Bus !
Top départ pour le Family Bus !

La Protection maternelle et infantile (PMI) se déplace au plus près des familles avec le « Family Bus » qui propose des consultations de puériculture gratuites dans 29 communes du département.

1365 1024 Yonne le département
Des métiers au service de l’humain
Des métiers au service de l’humain

La PAMAS 89 permet de découvrir des témoignages touchants et édifiants, de valider un projet professionnel en testant le métier sur le terrain, avant d’accéder à un parcours de formation sur mesure.

600 848 Yonne le département
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins

464 696 Yonne le département
1024 800 Yonne le département