Recenser la biodiversité pour mieux la préserver

Grand Site
Recenser la biodiversité pour mieux la préserver

Recenser la biodiversité pour mieux la préserver

Neuf actions prioritaires ont été définies en 2023 dans le cadre de l’Opération Grand Site de Vézelay en vue de la labellisation « Grand Site de France ». Parmi celles-ci, un « Atlas de biodiversité intercommunale ».

Lieux d’accueil et de transmission, les Grands Sites de France sont également des acteurs de premier plan pour sensibiliser un large public à la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Caractérisé par des milieux naturels très diversifiés, le Grand Site de Vézelay se distingue par la richesse de sa biodiversité, attestée par plusieurs classements ou mesures de protection(1).

Conscients de l’enjeu que représente sa préservation, les acteurs du Grand Site de Vézelay ont décidé, en 2019, de créer un « comité consultatif des acteurs de la biodiversité et de l’environnement » où siègent associations et collectifs(2), collectivités, services de l’État et structures naturalistes régionales. Le comité a manifesté son intérêt pour la démarche des Atlas de biodiversité communale (ou intercommunale selon le périmètre de mise en œuvre), qui implique l’ensemble des acteurs du territoire.

Soutenue financièrement par l’Office français de la biodiversité (OFB), dans le cadre d’un appel à projets reconduit chaque année, la démarche peut être portée par une collectivité ou un établissement public.

Douze des 18 communes du Grand Site se sont déclarées volontaires pour participer à une candidature groupée, portée par le Parc naturel régional (PNR) du Morvan. En 2023, les services du PNR du Morvan ont donc travaillé avec les communes et les structures naturalistes(3) au montage du dossier qui doit être déposé, en mars, auprès de l’Office français de la biodiversité.

Les observations porteront sur la flore, les lichens, les oiseaux, les papillons, les chauves-souris, les reptiles, les amphibiens, les écrevisses…

Le montant global du projet est estimé à 180 000 euros, financé à environ 80 % par l’OFB dans le cadre de l’appel à projets. Le Département le subventionnera au titre de sa politique « Espaces naturels sensibles ». La participation de chaque commune volontaire sera de l’ordre de 1 000 euros.

La réponse devrait être connue en juin et, si la candidature du PNR du Morvan est retenue, le projet devrait durer 3 ou 4 ans. Il commencera par un état des lieux des connaissances, qui sera dressé sur l’ensemble du territoire du Grand Site. Il se poursuivra avec l’approfondissement des connaissances et des animations à destination de la population dans les 12 communes volontaires.

À l’issue de la démarche, des inventaires naturalistes seront produits et rendus publics. Ils viendront compléter et enrichir ceux déjà réalisés dans certaines parties du territoire. Les enjeux de biodiversité pourront alors être précisés et cartographiés. Et, surtout, ils pourront être croisés avec les enjeux de préservation et de valorisation des autres patrimoines du Grand Site de Vézelay, répondant ainsi à une attente de plus en plus forte du ministère de la Transition écologique qui attribue et gère le label « Grand Site de France »

 

(1) 15 « Zones naturelles d’intérêt écologique, floristique et faunistique » (ZNIEFF), 2 zones Natura 2000 et 3 arrêtés de protection de biotope.
(2) La Petite Faune de Vézelay, La Piloselle et le Pèlerin, l’Association chasquinoise, l’Association Valunicienne EnvironnementCulture Montmarte, Vivre Island…
(3) Société d’histoire naturelle d’Autun, Conservatoire botanique national du bassin parisien, Ligue pour la protection des oiseaux et Les Jardins de Culêtre.

ARTICLES CONNEXES
Top départ pour le Family Bus !
Top départ pour le Family Bus !

La Protection maternelle et infantile (PMI) se déplace au plus près des familles avec le « Family Bus » qui propose des consultations de puériculture gratuites dans 29 communes du département.

1365 1024 Yonne le département
Des métiers au service de l’humain
Des métiers au service de l’humain

La PAMAS 89 permet de découvrir des témoignages touchants et édifiants, de valider un projet professionnel en testant le métier sur le terrain, avant d’accéder à un parcours de formation sur mesure.

600 848 Yonne le département
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon
Un nouveau médecin à Brienon-sur-Armançon

Nathalie Kuzara-Aimon s’est installée à Brienon-sur-Armançon en début d’année, où elle a rejoint une association de trois médecins

464 696 Yonne le département
1024 768 Yonne le département