Mon quotidien
Déplacement – Transport
Mobilités douces : apprendre à se déplacer autrement
Le Département anime, en partenariat avec les autres collectivités territoriales, le développement coordonné et complémentaire des mobilités douces dans l’Yonne.

Fin 2021, le Département de l’Yonne a été retenu par l’Ademe dans le cadre de l’appel à projets « Avelo 2 ». Celui-ci vise à développer de façon coordonnée les mobilités douces (vélo, marche, trottinette…) dans les territoires. Si la part modale du vélo est aujourd’hui faible en France, l’engouement pour le vélo est fort et les politiques publiques de mobilités sont en pleine évolution. Partout dans l’Yonne, les initiatives des collectivités (mairies, intercommunalités) se multiplient pour ajouter des kilomètres de voies réservées aux mobilités douces.

Intitulé Y’AM pour « Yonne, l’active mobilité », le projet du Département consiste à élaborer puis animer, en partenariat avec les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), un schéma départemental des mobilités actives/douces. Cet outil apportera une cohérence dans le développement des projets intercommunaux et définira les projets complémentaires pour densifier le maillage des itinéraires et favoriser le tourisme « lent » (continuité d’itinéraires, connexion avec le Tour de Bourgogne à vélo). Il vise également à créer une dynamique favorable à l’instauration de la culture du vélo pour inciter à son usage au quotidien (déplacements domicile – travail dans les centres urbains notamment). Un coordinateur de l’animation et du développement des mobilités douces et solidaires a rejoint les services du Département et est chargé d’accompagner la construction du schéma.

Mobilité douce
Tour de Bourgogne à vélo : la boucle est bouclée

Le Tour de Bourgogne à vélo, dont la maîtrise d’ouvrage était assurée dans l’Yonne par le Département (cofinancements Région, Département et Europe), permet de traverser la Bourgogne grâce à un vaste réseau de canaux aménagés et de voies vertes sur d’anciennes voies ferrées. Quelque 174 de ses 853 km se situent dans l’Yonne (1). Les éco-compteurs installés le long du canal du Nivernais ont enregistré 121 482 passages en 2022. Sur le site Internet www.francevelotourisme.com, le Tour de Bourgogne à vélo arrive en 4e position des itinéraires les plus consultés avec 245 074 pages vues à fin septembre 2022.

(1) Liaison Auxerre – Migennes : 24 km ; canal du Nivernais : 58 km ; canal de Bourgogne : 92 km.

PARTAGER CET ARTICLE
ARTICLES CONNEXES