Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Entretien Routes

Réparer et entretenir les chaussées

Réparer et entretenir les chaussées

Routes • Le Conseil Départemental gère un réseau routier long de 4 850 km.

Derrière le point à temps automatique(1), sur la RD 84 entre Brienon-sur-Armançon et Hauterive, Pascal Hugot répartit uniformément les gravillons sur l’émulsion répandue. Quand le chargement s’épuise, il part à l’approvisionnement, au parc d’Appoigny. "Je fais partie de l’équipe pool de l'Agence Territoriale Routière d'Auxerre(2) du Conseil Départemental qui compte cinq agents mobiles, explique-t-il. J’interviens en renfort auprès des autres équipes de l'ATR, principalement à la chaussée et au fauchage,mais également à la signalisation, aux ouvrages d’art (ponts, tunnel, murs de soutènement)..."

Aujourd’hui, il apporte son concours à l'équipe "chaussée". Le Conseil Départemental assure la gestion de 4 850 km de routes. Un programme de travaux d’aménagement, de réfection et d’entretien est voté chaque année par l’Assemblée départementale. "Les élus ont à cœur d’assurer un avenir de l’état des routes satisfaisant, souligne Christophe Bonnefond, président de la Commission des infrastructures et des travaux. Pour ce faire, l’entretien doit être permanent, ce qui est réalisé grâce au réseau des Agences Territoriales Routières. De plus, une part d’investissement régulière est programmée pour assurer les renouvellements structurants et des aménagements nouveaux(comme la rocade de Sens)".

L'eau, principale ennemie des routes

Si l’entretien est assuré par les Agences Territoriales Routières , le Conseil Départemental fait également appel aux entreprises icaunaises : "Au niveau politique, nous souhaitons poursuivre un mélange harmonieux entre le travail réalisé en régie par nos agents et les entreprises de l’Yonne qui ont besoin de travail pour assurer l’emploi. Le tout dans un contexte de restriction budgétaire et donc de vigilance permanente, et de souci de sécurité routière selon les instructions de la Préfecture". Rien ne prédestinait Pascal Hugot, fils d’agriculteur, plombier chauffagiste de formation, à travailler à l’entretien des routes. Il a découvert ce métier alors qu’il était employé communal, et un jour a fait le choix de l’exercer à plus grande échelle. Lutter contre les déformations et altérations des routes départementales, soumises à la pression du trafic et au travail sournois de l’eau, est devenu aujourd’hui sa priorité.

(1) Engin qui répand à la fois liant et gravillons.
(2) Six Agences Territoriales Routières (ATR) dans le département : à Auxerre, Avallon, Joigny, Tonnerre,Toucy et Sens. Et une agence spécialisée, qui réalise les gros travaux d’entretien tels que le renouvellement des couches de roulement et participe à la sécurisation du réseau (marquage au sol, glissières de sécurité…).

Les chiffes

  • 7 millions d’euros de budget de fonctionnement : entretien courant des chaussées (réparations), fauchage, petit entretien des ouvrages d’art,des espaces verts, élagage, entretien de la signalisation verticale et horizontale, du matériel…
  • 7,8 millions d’euros de budget d’investissement : renouvellement de couches de surface, travaux structurants (nouvelles voies,aménagement de carrefours…), grosses réparations d’ouvrages d’art,renouvellement de matériel…
  • 373 agents (6 Agences Territoriales Routières,1 Agence Territoriale Routière Spécialisée,1 laboratoire et 1 service magasin atelier garage)
  • 1 point à temps automatique
  • 6 points à temps (1 par ATR)
    (chiffres 2015)

Page mise à jour le mercredi 10 juin 2015

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site