Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage a non seulement des conséquences économiques mais également éthiques, sécuritaires et environnementales : crises alimentaires, dilapidation des ressources (en eau, énergie, travail...), réchauffement climatique.

• Quelques chiffres sur le gaspillage alimentaire :

  • 1,3 milliard de tonnes de nourriture perdue ou gaspillée dans le monde chaque année.
  • 89 millions de tonnes de nourriture perdue ou gaspillée par an dans l’Union européenne, 126 prévues en 2020. (Source : Commission Européenne).
  • Plus de 7 millions de tonnes de déchets alimentaires jetés en France tout au long de la chaîne, depuis le producteur jusqu'au consommateur.
  • 20 à 90 kg (selon les sources) de nourriture jetés chaque année par Français au sein de son foyer, dont au moins 7 kg encore emballés.

Livret de recettes anti-gaspi

24 recettes anti-gaspi

Du 16 au 24 novembre 2013 a eu lieu la Semaine Européenne de Réduction des Déchets . Des actions de sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire ont ainsi été menées par plusieurs collectivités. Ce livret regroupe 24 recettes issues de ces actions ainsi que des astuces destinées à diminuer au quotidien notre gaspillage.

Télécharger : Livret de recettes anti-gaspi (7,07 MB) application/pdf

Un Pacte national

Le Pacte national contre le gaspillage alimentaire , lancé en juin par l’État et signé par tous les acteurs de la chaîne alimentaire (producteurs, marchés, industrie agroalimentaire, grande distribution, restauration, collectivités locales, associations d’aide alimentaire, de consommateurs et de défense de l’environnement), prévoit de diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025.

Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

Une journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a eu lieu le 16 octobre 2013.

Différentes actions tout au long de la chaîne

• Au niveau des professionnels, chez les producteurs, dans la grande distribution ou la restauration commerciale, une prise de conscience progressive a lieu. Des actions se mettent en place :

  • Don aux associations caritatives dans le respect des règles sanitaires,
  • Promotions sur les produits à date de péremption proche,
  • Proposition de deux tailles de plats aux clients, facturation du surplus des assiettes à volonté, “doggy bag”...

• En restauration collective, (scolaire, hospitalière, entreprises) les difficultés sont nombreuses : surévaluation des quantités à préparer, nombreux profils nutritionnels, peu de temps pour se restaurer, présentation et qualité des plats.

Le comité de coordination des Collectivités (CCC) de Bourgogne, Franche-Comté, Auvergne a ainsi choisi six établissements "pilotes" qui mettront en place des nouvelles façons de fonctionner dans leurs cuisines.

Au niveau des collèges de l'Yonne, le Département a lancé en 2012 des semaines de mesure du pain gaspillé avec une sensibilisation des élèves.

Au collège de Tonnerre des semaines de pesée de tous les déchets ont été réalisées en 2013 et 2014 avec un plan d'actions. Cette expérience sera étendue à d'autres collèges.

• Comment agir à la maison ?

→ Comprendre les dates de péremption :

Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d’utilisation optimale (DLUO) qui sont des mesures de prévention des risques d’infections d’origine alimentaire.

DLC

Les denrées périssables, à conserver au frais présentent une date limite de consommation (DLC), indiquée sur le conditionnement par la formule "À consommer jusqu’au...". Elle s’applique à des produits susceptibles, après une courte période, de présenter un danger pour la santé humaine. Lorsque cette date est dépassée, le produit est impropre à la consommation.

À l’inverse, certains produits stérilisés ou présentant une faible teneur en eau comportent une date limite d’utilisation optimale (DLUO) : pâtes, gâteaux secs, boîtes de conserve... Une fois la date passée, la denrée ne présente pas de danger mais peut en revanche avoir perdu tout ou partie de ses qualités : goût, texture... Sur le conditionnement, la DLUO est indiquée par la formule "À consommer de préférence avant...".

DLUO

Le dépassement de la DLUO ne rend pas l’aliment dangereux, il peut donc encore être commercialisé et consommé et il n’est pas nécessaire de le jeter, sauf en cas d’altérations du produit.

Les produits non secs (purées, jus, sauces, compotes, etc.) comportent également une DLUO : ils peuvent être conservés très longtemps mais une fois ouverts, ils doivent être conservés au frais et consommés très rapidement.

→ Organiser et gérer ses courses, quelques astuces :

  • Faire un rapide inventaire de ce qu’il reste à consommer dans le frigo et les placards,
  •  Prévoir un menu pour la semaine et faire une liste de courses,
  •  Acheter des quantités adaptées,
  •  Examiner les dates de péremption,
  •  Acheter les produits frais en dernier, placer les surgelés dans un sac isotherme.

Ranger les denrées dans un endroit approprié :

  • Dans un endroit frais, sec et sombre : pommes de terre, ail, oignon, potiron...
  •  Dans le réfrigérateur : 
    • Ôter le suremballage carton ou plastique,
    • Rangez à l’avant du frigo ce qui doit être mangé rapidement,
    • Dans la partie la plus froide entre 0°C et + 4°C (située soit en haut soit en bas, selon le modèle ), ranger les denrées périssables : viandes, poissons, produits laitiers, plats cuisinés...
    • Dans le bac à légumes : ne pas laisser les légumes ou les fruits dans un sac plastique noué : ils risquent pourrir rapidement.
  • Dans la porte : rangez œufs, beurre, lait, jus de fruits.
  • De manière générale : 
    • Pour conserver vos aliments, préférez des boîtes réutilisables plutôt que des sacs ou films jetables,
    • Nettoyez régulièrement votre réfrigérateur pour éviter la prolifération de bactéries,
    • Pensez à congeler vos légumes, fruits, viandes, plats préparés, ils se conserveront plus longtemps.

→ En cuisinant :

  • Cuisinez le plus possible les justes quantités,
  •  À la fin du repas ne jetez que les aliments ou les restes que vous ne pouvez pas conserver,
  •  Laissez refroidir à température ambiante, puis ensuite seulement mettre au frigo, dans un récipient couvert,
  •  Cuisinez les restes : inspirez-vous du livret de recettes anti-gaspi (téléchargeable ci-dessus) élaboré à partir des propositions des icaunais et des collectivités du réseau de prévention des déchets de l'Yonne lors de la semaine de réduction des déchets 2013.

→ En jardinant :

  • Compostez les déchets végétaux afin de réduire le volume de déchets,
  •  Une trop grosse récolte de légumes ou de fruits ? Ne les jetez pas, pensez à partager avec la famille, les voisins ou à contacter une association caritative !

En savoir plus :

www.alimentation.gouv.fr

www.reduisonsnosdechets.fr

www.serd.ademe.fr

Page mise à jour le jeudi 10 décembre 2015

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site