Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Agriculture

Les recettes du bien-manger

Les recettes du bien-manger

Une alimentation variée, peu transformée et équilibrée est conseillée. Quand agriculture rime avec santé.

En France, près de la moitié des adultes et 17 % des enfants sont en surpoids ou obèses. Le Programme national nutrition santé 2019-2023 vise à améliorer l’alimentation et à augmenter l’activité physique, tout en tenant compte des enjeux de développement durable.

Un outil pour connaître la qualité nutritionnelle d’un produit

Le logo Nutri-score est présent sur de plus en plus d’emballages de produits transformés. Il représente une échelle à cinq niveaux associant des lettres à des couleurs : du A vert pour les produits les plus favorables sur le plan nutritionnel, au E rouge pour les produits les moins favorables. Il permet ainsi de choisir en toute connaissance de cause entre plusieurs produits d’un même rayon.

Les aliments à favoriser, ceux à limiter

Un bon équilibre alimentaire apporte glucides, protides, lipides, vitamines, calcium et autres minéraux. Les glucides, présents dans les aliments au goût sucré mais aussi dans les céréales, fournissent l'énergie à notre organisme. Les sucres rapides contenus dans le sucre blanc, les confitures, les sodas, sont à limiter car ils favorisent l'excès de poids et le diabète, véritables problèmes de santé publique. Les fruits sont à consommer quotidiennement : "5 fruits et légumes par jour" reste le bon conseil.

Les protides sont fournis par les viandes, rouges ou blanches, les poissons, qui apportent également du fer, ou par les céréales complètes et les légumes secs. Les lipides sont présents dans les graisses d'origine animale (viandes rouges, mouton, porc, beurre). On préférera les huiles végétales, moins riches en graisses saturées qui favorisent l'excès de cholestérol. Le calcium, indispensable à la croissance et l'entretien des os, est présent dans les laitages et certaines eaux minérales. Les fibres sont présentes dans les légumes, les fruits et les céréales. Elles favorisent le bon transit intestinal et participent à la régulation de la glycémie. Le sel est trop consommé. Il représente un facteur de risque cardiovasculaire (hypertension artérielle notamment). Les industriels doivent travailler à réduire l'apport de sel dans les aliments qu'ils proposent. La charcuterie mais aussi tous les produits transformés, sont trop riches en sel.

Les comportements qui participent à une bonne santé

Il est conseillé de cuisiner soi-même et de se nourrir avant tout avec les produits de la nature, en veillant à la provenance des aliments et en respectant les saisons. On peut profiter des circuits courts de distribution, voire même aller cueillir ses fruits ou ses légumes chez le producteur, ce qui est en même temps éducatif pour les enfants. La Protection maternelle et infantile (PMI) participe à l’organisation d'un atelier collectif pour apprendre aux mamans des tout-petits à confectionner des repas à base d’aliments peu chers et naturels.

En plus de bien manger, il est important de pratiquer une activité physique, quel que soit son âge et quel que soit son état de santé, sur les indications d’un médecin, d’un nutritionniste ou d’un coach. Cela minore les risques liés à une alimentation déséquilibrée.

Protection maternelle et infantile (PMI): 03 86 72 88 55

www.mangerbouger.fr

Page mise à jour le mardi 03 mars 2020

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site