Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Patrimoine naturel

Patrimoine naturel : sensibiliser les citoyens de demain

Patrimoine naturel : sensibiliser les citoyens de demain

"Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants". Et pourtant, tous les indicateurs montrent que notre planète est en danger, et nous avec. Pour sensibiliser les jeunes générations, le Conseil départemental a lancé une opération dans les collèges l’année dernière, renouvelée en 2019-2020.

Les Espaces naturels sensibles (ENS) sont des lieux potentiellement menacés qui hébergent des espèces animales ou végétales remarquables, ou présentent des caractéristiques géologiques particulières. Le Schéma départemental des ENS de l'Yonne, adopté en mars 2017 par l’assemblée départementale, définit des objectifs et des actions à mettre en œuvre pour la préservation du capital naturel de l’Yonne, la promotion de la biodiversité et l’information des Icaunais. Six régions naturelles ont été identifiées, pour mieux mettre en exergue les particularités locales : la vallée de l’Yonne, les plateaux de la Champagne crayeuse, les plateaux du Gâtinais et de la Puisaye, la Champagne humide, les plateaux de Bourgogne et la Terre plaine – Morvan.

UNE PRISE DE CONSCIENCE DES JEUNES

Une action expérimentale de sensibilisation et de découverte du patrimoine naturel a été déployée par le Conseil départemental auprès de cinq collèges pendant l’année scolaire 2018-2019. Elle a permis l'engagement d'une réflexion sur les enjeux liés au patrimoine naturel du département et l’acquisition de connaissances sur les atouts et menaces qui le caractérisent. Son objectif était également d'induire et de développer des comportements écocitoyens, et plus largement d'engager une prise de conscience des principes et enjeux du développement durable.

"Après avoir déposé leur candidature en identifiant la thématique qu’ils souhaitaient mettre en avant, les équipes pédagogiques ont été mises en contact avec trois associations et une collectivité qui pouvaient répondre en termes de compétences naturalistes et pédagogiques à ces thématiques" explique Guy Péretz, le directeur de l’Environnement. Les projets construits en lien entre les enseignants et les structures mobilisées ont ainsi pu être accompagnés et financés par le Département à hauteur de 28 484 €. "Un premier bilan a permis de dénombrer plus de 240 élèves impliqués dans cette action et de l’avis de tous les participants, l’opération a été une réussite", poursuit Guy Péretz. À tel point que tous les collèges engagés l’année dernière ont redéposé une candidature et que six autres collèges les ont rejoints pour l’année scolaire 2019-2020.

Infos au 03 86 34 61 21 - Direction de l'Environnement du Conseil départemental

Patrick Gendraud Président du Conseil départemental de l'Yonne

"Nous le savons au Conseil départemental de l’Yonne, la protection de l’environnement et sa préservation, c’est l’affaire de tous. C’est la raison pour laquelle notre collectivité accompagne et encourage les projets pédagogiques relatifs à l'écologie auprès des collégiens icaunais".

Patrick Gendraud, Président du Conseil départemental

Patrimoine naturel : sensibiliser les citoyens de demain

Cinq projets pluridisciplinaires

Cinq collèges de l’Yonne ont participé en 2018-2019 à l’action expérimentale de sensibilisation et de découverte du patrimoine naturel du département : le collège Abel Minard à Tonnerre, le collège Miles à Noyers-sur-Serein, la cité scolaire Pierre Larousse à Toucy, le collège Denfert-Rochereau à Auxerre et le collège Parc des chaumes à Avallon. Ils seront rejoints en 2019-2020 par les collèges Gaston Ramon à Villeneuve-l’Archevêque, Albert Camus à Auxerre, Mallarmé à Sens, Jacques Prévert(1) et Paul Fourrey à Migennes, La Chenevière des arbres à Ancy-le-Franc(1). À visée éducative et pédagogique, ils interviennent dans différents champs de la protection de l’environnement et font intervenir plusieurs disciplines scolaires (sciences de la vie et de la Terre, français, arts plastiques, technologie, sport…).

(1) Dans le cadre de la démarche de labellisation E3D de l’établissement

"CONNAÎTRE ET AIDER LES OISEAUX DE NOYERS"

CONNAÎTRE ET AIDER LES OISEAUX DE NOYERS

Les jumelles en bandoulière, les élèves accompagnés par Sabine Mongeot effectuent des sorties d’observation sur le terrain.

Treize élèves de 5e du collège Miles à Noyers-sur-Serein sont partis à la découverte des oiseaux de leur commune pour aider à leur préservation. "Ce projet LPO (2) était génial. J’ai beaucoup apprécié les sorties dans la nature pour mieux observer notre environnement. J’ai appris que même nous, nous polluons sans en être conscients ! J’ai aussi pris conscience que notre planète est en danger…" Comme Maïssane, élève de 5e l’année dernière, nombre de ses camarades ont fait part de leur enthousiasme à l’issue de leur participation à l’action de sensibilisation et de découverte du patrimoine naturel de l’Yonne lancée par le Conseil départemental.

Lina se félicite d’avoir "appris plein de choses", et notamment "sur les pesticides, toutes sortes d’oiseaux comme les hirondelles" au contact de Sabine Mongeot, l’intervenante de la LPO partenaire du projet. Récompense ultime, l’hôtel à oiseaux "trois étoiles" construit par le groupe d’enfants a remporté un prix au Concours Ramène ta science (3). "Nous accueillons toujours avec beaucoup d’enthousiasme ce type d’opérations, souligne Sandra Petit, la principale du collège. L’engagement des équipes pédagogiques rend possible ces projets qui sont bien aboutis et qui permettent à plusieurs disciplines d’intervenir. Cela permet de créer du sens pour les élèves".

Encadré par Frédéric Labro et Christelle Roy, le projet "Les oiseaux de Noyers, les connaître et les aider", mené conjointement avec l’école primaire, avait pour finalité de restaurer des habitats et des sites de nourrissage adaptés pour contribuer à enrayer le déclin des oiseaux nicheurs. Il a conduit les élèves à créer des mangeoires et ainsi à observer le comportement des oiseaux s’alimentant, à construire des nichoirs, à mener des observations en milieu naturel (19 espèces repérées à leurs plumes et à leurs chants !), mais aussi à planter des arbustes pour apporter aux oiseaux une autre source de nourriture en période hivernale (en lien avec le compostage déjà pratiqué sur le site). L’implication des élèves a été telle, que le collège est maintenant classé en refuge LPO !

(2) Ligue pour la protection des oiseaux
(3) Organisé par le Conseil départemental conjointement avec Canopé 89 et la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale DSDEN 89 .

"DRAGONS ET PLANTES CARNIVORES : INFO OU INTOX ?"

DRAGONS ET PLANTES CARNIVORES : INFO OU INTOX ?

La réserve du Bois de la biche à Appoigny, classée en zone Natura 2000, a été arpentée à l’occasion de trois sorties naturalistes par des élèves de 6e du collège Denfert Rochereau à Auxerre. Mené en lien avec le Conservatoire d'espaces naturels de Bourgogne , le projet a permis aux enfants d’observer l’évolution du milieu de vie au cours des saisons et de rappeler les différents services rendus par les zones humides. À l’occasion de chaque sortie, ils ont recherché des indices de la présence de plantes carnivores et d’amphibiens. Un travail qui les a également amenés à rédiger un article scientifique et à participer à des séances de théâtre pour la restitution.

"À LA DÉCOUVERTE DES CHAUVES-SOURIS"

Supervisé par une professeure de sciences, le projet du collège Pierre Larousse à Toucy visait à découvrir les chauves-souris. Seize élèves d’une classe de 4e Segpa, accompagnés par la Société d'Histoire Naturelle d'Autun , ont ainsi étudié les chiroptères (biologie, écologie, espèces), les menaces qui pèsent sur eux et les mesures de protection. Avec un professeur d’atelier, ils ont construit des gîtes artificiels qu’ils ont installés au sein de l’établissement.

Photo ci-dessus : 30 avril 2019 à la cité scolaire Pierre Larousse à Toucy. Recherche de chauves-souris grâce à la technique de la télémétrie.

"LE MONDE MYSTÉRIEUX DES PAPILLONS"

LE MONDE MYSTÉRIEUX DES PAPILLONS

Les élèves du collège du Parc des chaumes à Avallon ont effectué trois sorties sur le terrain : deux en journée et une en soirée.

La dégradation et la fragmentation des milieux naturels par les activités humaines sont responsables de l’appauvrissement de la biodiversité. Les papillons de jour ne sont pas épargnés : depuis 20 ans en Europe, on observe un déclin de 70 % de l'abondance des espèces. Le projet pédagogique du collège du Parc des chaumes à Avallon, mené en lien avec le Parc naturel régional du Morvan , s’articulait autour du cycle de vie des lépidoptères. Il a impliqué quatre classes de 6e, soit 107 élèves. Les actions : mise en place d'un élevage de papillons de jour afin de mieux comprendre leur fonctionnement et leur cycle de vie, reconnaissance des espèces sur le terrain, chasse aux papillons de nuit afin de les identifier et de connaître leur rôle. Le projet a permis une approche interdisciplinaire notamment dans les phases d'élaboration, de conception, de fabrication puis de mise en place de la serre. Il a fait réfléchir les élèves sur le lien entre le déclin des populations des papillons de jour, la fragmentation des milieux naturels et la notion de trame verte.

"LES OISEAUX DE CHEZ NOUS"

Deux classes de 6e du collège Abel Minard à Tonnerre ont participé à un projet visant à découvrir les oiseaux observables dans le collège et à proximité, tout en travaillant sur les haïkus (poèmes brefs) et leur illustration artistique. Ce travail a fait appel à plusieurs disciplines : les sciences de la vie et de la Terre, le français, le sport (sorties VTT / kayak), les arts plastiques (illustration des haïkus)… Un projet mené en collaboration avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) .

Page mise à jour le jeudi 24 octobre 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site