Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Centre de santé solidarités Auxerre

Un accès aux soins ciblé

Un accès aux soins ciblé

Un collectif de médecins retraités, salariés par le Conseil départemental, ouvre un centre de santé solidarités destiné aux personnes en situation de précarité dans le quartier Saint-Geneviève à Auxerre.

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL, SOLLICITÉ DURANT L’ÉTÉ 2018 PAR UN COLLECTIF DE MÉDECINS RETRAITÉS, a accepté de porter un projet de Centre de santé solidarités dont l’ouverture est prévue en avril dans le quartier Sainte-Geneviève à Auxerre. "La diminution importante du nombre de médecins généralistes dans l’Auxerrois (50 % de moins en 20 ans) a eu pour conséquence de restreindre l’accès aux soins des personnes les plus vulnérables, public que le Conseil départemental et ses partenaires accompagnent au quotidien, explique Guillaume Marion, directeur général adjoint en charge du pôle des Solidarités départementales. L’initiative des médecins retraités d’Auxerre va permettre d’y remédier".

Photo ci-dessus : le Dr Jean-Loup Duros est l’un des médecins à l’initiative du projet.

UNE EXPÉRIMENTATION INNOVANTE

Une dizaine de médecins retraités vont se relayer du lundi au vendredi à raison d’une demi-journée par semaine pour un salaire plancher (1). Ils seront accompagnés par deux infirmières et deux assistantes administratives. Tous sont salariés par le Conseil départemental, qui loue les locaux à l’Office auxerrois de l’habitat. Le financement sera ensuite assuré par les remboursements des soins par la Sécurité sociale. Partenaire de l’opération, l’Agence régionale de santé a versé une dotation pour les premiers investissements.

DÉVELOPPER LA PRÉVENTION

L’accès au Centre de santé solidarités est strictement réservé à des personnes orientées et accompagnées par des travailleurs sociaux ou médico-sociaux : des Unités territoriales de solidarité du Conseil départemental, d’associations, de centres communaux d’action sociale…

Le partenariat entre acteurs sociaux et médicaux sera mieux articulé afin d’améliorer une prise en charge médicale rapide et préventive. Les personnes les moins mobiles (personnes âgées en situation de précarité) pourront être visitées à domicile par les infirmières. L’enjeu étant d’apporter une réponse adaptée à chaque situation.

(1) Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic).

Centre de santé solidarités
10, rue Renoir
89000 Auxerre

Robert Bideau

"La santé n’est pas une compétence du Conseil départemental, mais ce projet s’inscrit dans une volonté forte des élus de garantir l’accès aux soins à tous. Nous dresserons un bilan dans deux ans, avant d’envisager l’ouverture d’autres structures dans le département".

Robert Bideau, vice-président du Conseil départemental, président de commission l’habitat.

Page mise à jour le mardi 31 mars 2020

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site