Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Lutte désertification médicale

Le Conseil Général s’engage contre la désertification médicale

Maison de santé

L’Yonne compte moins de 1 000 médecins. Leur vieillissement annoncé incite à reconsidérer l’offre de soins sur le département.

Afin de maintenir et développer l’offre de soins sur son territoire, la communauté de communes de Saint-Sauveur a opté pour l’ouverture, en juin 2012, d’une maison de santé pluridisciplinaire. “Nous avons contacté l’ARS (Agence régionale de santé) et proposé un projet de santé”, explique le Dr Paulo Da Silva Moreira. Aujourd’hui, différents professionnels de santé y travaillent ensemble : podologue, dentiste, médecins généralistes, infirmières, kinésithérapeute, orthophoniste, sage-femme… et bientôt PMI (Protection maternelle et infantile). Le bâtiment, qui appartient à la communauté de communes, a reçu des financements du Conseil Général, du Conseil Régional, de l’Europe… et pour y exercer les professionnels paient un loyer.

Dr Paulo Da Silva

Le Dr Paulo Da Silva exerce à la maison de santé de Saint-Sauveur aux côtés de nombreux autres professionnels.

Selon le Dr Paulo Da Silva Moreira, pour qu’une maison de santé soit viable, "il est raisonnable de fonctionner avec un bassin de 15 - 20 000 habitants". Son conseil : "On ne construit pas un bâtiment avant d’avoir l’équipe de professionnels de santé, et pas seulement un médecin et une infirmière".

"L’université et le département de médecine générale de Dijon sont prêts à aider les élus, leur proposer leur expertise, leur expérience en tant qu’enseignants. Au sein du département de médecine générale il y a des professeurs des autres départements bourguignons et nous pouvons réfléchir avec eux à l’organisation du système et du territoire. Compte tenu du fait que les jeunes s’installent là où ils ont été formés, il est important que l’Yonne essaie de développer auprès des médecins généralistes le fait d’être maître de stage".

Pr Jean-Noël Beis, directeur du département de médecine générale, faculté de médecine de Dijon

Faciliter l’installation et l’exercice des médecins

La maison de santé pluridisciplinaire est l’une des réponses apportées pour lutter contre la désertification médicale en milieu rural. Un problème qui menace l’Yonne d’ici quelques années, et que souhaite anticiper le Conseil Général qui vient de nommer un "médiateur santé" en la personne du Dr Bernard Chardon (voir entretien ci-dessous). "Aujourd’hui, nous connaissons une répartition territoriale inégale de l’offre de soins, pas seulement en terme d’équipements mais également de professionnels, souligne Robert Bideau, président de la commission des Solidarités départementales. Le Conseil Général a décidé de s’engager au côté de l’ARS, qui détient la compétence directe en matière de désertification médicale". Il accompagne ainsi notamment les déclinaisons locales du Pacte territoire-santé(1) mis en place par l’État, avec l’idée générale de faciliter l’installation des nouveaux professionnels, leurs conditions d’exercice et l’accès aux soins par un maillage territorial des différentes structures hospitalières et ambulatoires. “Les maisons de santé pluridisciplinaires constituent une solution innovante, sur la base d’initiatives des professionnels de santé eux-mêmes ou de collectivités, mais il existe d’autres pistes à expérimenter comme les centres de santé et la coordination d’une manière générale autour des patients (entre les services hospitaliers et le territoire, le médical et le médico-social, les établissements et services pour personnes âgées et les services infirmiers(2))" poursuit Bernard Le Naour, directeur général adjoint aux Solidarités départementales(3).

Carte Etablissements Santé Yonne

Attirer les étudiants

Avant de faciliter l’installation de nouveaux médecins, il convient de les attirer sur notre territoire. Dans le but de faire connaître le département aux étudiants en médecine, le médiateur du Conseil Général s’est rapproché de l’université de Dijon. D’autre part, la PMI accueille depuis plusieurs années un interne dans le cadre de sa formation de médecine générale. L’Yonne dispose de nombreux atouts. De même que dans les secteurs de l’économie et du tourisme, il est essentiel de les mettre en valeur. D’autant que la présence médicale participe aussi à l’attractivité d’un territoire…

(1) Le Pacte territoire-santé prévoit 12 engagements : un stage en médecine générale pour 100 % des étudiants de deuxième cycle d’ici 2017 ; 1 500 bourses d’engagement de service public d’ici 2017 ; 200 praticiens territoriaux de médecine générale dès 2013 ; un "référent-installation" unique dans chaque region ; le développement du travail en équipe ; le rapprochement des maisons de santé avec les universités ; le développement de la télémédecine ; l’accélération des transferts de compétences ; la garantie d’un accès aux soins urgents en moins de 30 mn d’ici 2015 ; la possibilité pour les professionnels hospitaliers et salariés d’appuyer les structures ambulatoires ; l’adaptation des hôpitaux de proximité et la responsabilisation des centres hospitaliers de niveau régional à l’égard de leur territoire ; conforter les centres de santé. Infos sur www.ars.bourgogne.sante.fr
(2) À ce titre, la MAIA (Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer) intervient afin d’apporter aux personnes âgées ou atteinte de la maladie d’Alzheimer une réponse coordonnée inter-institutionnelle.
(3) L’accès aux soins pour tous est une préoccupation du Conseil Général, qui a mis en place un PRAPS (Programme régional d’accès à la prévention et aux soins des populations précaires).

Lexique

  • Maison de santé : personne morale constituée de professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens, assurant des activités de soins de premier recours et portant un projet de santé.
  • Cabinet de groupe : cabinet regroupant plusieurs praticiens exerçant en commun mais gardant leur indépendance professionnelle.
  • Pôle de santé : constitué de professionnels de santé, de réseaux de santé, d’établissements de santé, d’établissements et de services médicosociaux, des groupements de coopération sanitaire, et des groupements de coopération sociale et médico-sociale, assurant des activités de soins de premier recours.
  • Centre de santé : centre regroupant des professionnels salariés d'une collectivité ou d'une association agréée par la Sécurité sociale.
  • Tutorat : accompagnement des étudiants de 1re année afin qu’ils préparent leur concours dans les meilleures conditions, et ce sous la responsabilité pédagogique des enseignants de la faculté.
  • Maître de stage en médecine générale : professionnel chargé d’enseigner la déontologie comportementale (formation pratique) à des étudiants en 3e cycle d’études médicales.
  • Le Médiateur santé du Conseil Général

    35 ans d’expérience en médecine rurale, ex-conseiller scientifique du monde agro-alimentaire, maître de conférences à la faculté de médecine Paris VI, ex-médecin fédéral de la FFSB (Fédération française du sport boules), membre du Conseil de l’ordre des médecins de l’Yonne, ancien maire de Vézelay : le Dr Bernard Chardon endosse le rôle de médiateur santé du Conseil Général.

    Médiateur santé du Conseil Général de l'Yonne

Page mise à jour le lundi 31 mars 2014

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site