Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Scolarité

Compenser le handicap

Compenser le handicap

La maison départementale des personnes handicapées peut décider d’octroyer une aide humaine à des élèves.

CERTAINS ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP ONT BESOIN D’UNE AIDE HUMAINE, individuelle ou mutualisée, durant leur scolarité. Celle-ci est attribuée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) , après analyse du dossier de demande de compensation du handicap déposé par les parents. Ce dernier fait état des problématiques rencontrées par l’enfant, et c’est l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation(1) qui effectue des préconisations.

Les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH)(2) remplissent trois missions, dans le premier et le second degré : l’accompagnement de l’élève dans les actes de la vie quotidienne (sécurité, confort, mobilité, utilisation du matériel…), dans l’accès aux activités d’apprentissage (éducatives, culturelles, sportives, artistiques, professionnelles), dans les activités de la vie sociale et relationnelle. "L’équipe pluridisciplinaire d’évaluation se prononce sur la base d’éléments objectifs, dans une logique de compensation du handicap, explique Louis Bedessem-Porte, directeur Autonomie handicap dépendance du Conseil départemental, directeur de la MDPH. Cette logique de compensation implique de mobiliser une diversité de leviers et ressources disponibles, dont les AESH, mais pas seulement, font partie".

"La MDPH ne travaille pas sur une logique de demande de la part des parents ou des établissements scolaires, mais sur une logique de besoins, poursuit Olivier Ingrao, inspecteur de l’Éducation nationale chargé de l’adaptation scolaire et du handicap. Un enfant peut avoir une reconnaissance de handicap par la MDPH avec un Projet personnalisé de scolarisation (PPS), sans pour autant avoir une notification d’AESH". De même, "éprouver des difficultés d’apprentissage ne signifie pas forcément être en situation de handicap, souligne Isabelle Dumont, directrice adjointe de la MDPH. D’autres dispositifs peuvent être mis en place, comme un aménagement du temps scolaire, l’utilisation d’un matériel pédagogique adapté (ordinateur)…"

La durée de l’accompagnement par l’AESH est déterminée au cas par cas. Chaque année, une équipe de suivi de scolarisation évalue les situations. La mise à disposition par la direction d’Académie d’un professionnel supplémentaire auprès de l’équipe chargée de l’enfance et de la
scolarisation à la MDPH permettra d’améliorer la qualité de l’évaluation des besoins et la réactivité de ses équipes. Elle souligne le partenariat sans cesse renforcé entre la MDPH de l’Yonne et les services de la direction d’Académie.

(1) Composée de médecins, de psychologues, d’infirmiers, de professionnels de l’éducation nationale spécialisés dans l’accompagnement des enfants en situation de handicap…
(2) Ex-Auxiliaire de vie scolaire (AVS).

LES CHIFFRES 2019

  • 1314 élèves notifiés handicapés dans l’Yonne
  • 652 élèves accompagnés par des AESH individuels ou mutualisés
  • 4 élèves en attente d’accompagnement

Page mise à jour le mercredi 23 octobre 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site