Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Maintenir l’autonomie et le bien-être

Personne âgées Maintenir l’autonomie et le bien-être

Aujourd’hui, priorité est donnée au maintien à domicile des personnes âgées. Elles demeurent ainsi dans leur univers, leurs repères, avec leur conjoint, leur animal de compagnie. Tout en étant accompagnées.

Le bonheur de vieillir chez soi

Pour faciliter le quotidien et prévenir la perte d’autonomie des personnes âgées à domicile, un éventail d’aides et activités sont à leur disposition. Le conjoint, lorsqu’il assume le rôle d’aidant, peut lui aussi bénéficier de soutien. Une personne de plus de 60 ans souhaitant savoir si elle est éligible à une aide peut composer le numéro unique mis à disposition par le Conseil départemental, chef de file de l’action en faveur des personnes âgées. Après un premier échange, elle est orientée vers la structure adéquate : caisse de retraite si son niveau de dépendance est faible et ne permet pas de bénéficier de l’Allocation personnalisée d’autonomie (Apa), ou service du Conseil départemental pour déposer un dossier de demande d’Apa. Dans ce cas, un travailleur médico-social se rendra chez elle pour évaluer son degré d’autonomie. Si elle est évaluée en Gir 5 ou 6 (faible perte d’autonomie)(1), elle sera réorientée vers sa caisse de retraite. Si elle est évaluée en Gir 1 à 4, un plan d’aide prenant en compte tous les aspects de sa situation sera élaboré (aide humaine, équipement et aide technique, portage de repas, téléalarme, accueil de jour, hébergement temporaire…).

Le montant de l’Apa est calculé en fonction des ressources de la personne, qui devra s’acquitter d’un reste à charge. La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, a permis d’intensifier certains plans d’aide et de réduire le reste à charge des personnes âgées à faibles ressources. 

RÉORGANISER L’OFFRE MÉDICO-SOCIALE

Un Schéma de l’autonomie 2019-2023, qui constituera le cadre stratégique unique de l’action départementale en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, est en cours d’élaboration. Il prévoit notamment la réorganisation de l’offre médico-sociale sur le territoire avec le développement d’alternatives à l’accueil en établissement. Les autorisations de services d’aide à domicile ne seront dorénavant délivrées par le Département que dans les zones identifiées comme pas assez couvertes, à l’issue d’appels à projets. L’objectif demeurant toujours de répondre au mieux aux besoins des personnes, dans un souci de pertinence des dépenses.

(1) Gir : degré de dépendance 

Personne âgées : maintenir l’autonomie et le bien-être

Numéro départemental unique : 03 86 72 85 00.
Information, conseil, orientation sur l’accès aux droits, les services à la personne, la santé, les associations, les situations complexes.

Isabelle JOAQUINA

"Notre espérance de vie s’allonge et il est primordial d’apporter à nos aînés une réponse adaptée : maintien à domicile le plus longtemps possible, prévention de la perte d’autonomie par le sport, aides techniques pour éviter les chutes... Ces évolutions souhaitées et concertées vont être inscrites dans notre Schéma départemental de l’autonomie 2019-2023 au nom du bien vieillir dans l’Yonne".

Isabelle Joaquina,
Vice-présidente du Conseil départemental en charge des Personnes âgées

Jean Calmeau

"Je ne pouvais plus enjamber la baignoire"

Après une chute qui lui a cassé le fémur, Jean Calmeau, 81 ans, habitant de Faix près de Sauvigny-le-Bois avec son épouse, a dû faire réaliser des aménagements à son domicile. Impossible dorénavant pour cet homme déjà porteur de deux prothèses de hanche d’enjamber la baignoire. Le Conseil départemental a réévalué sa perte d’autonomie et a élaboré un plan d’aide comprenant 13 heures de ménage par mois et la pose de deux barres d’appui et d’un siège dans sa nouvelle douche à l’italienne. L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) l’a aidé à financer ces dispositifs. "Il ne s’agit que d’une participation, souligne-t-il. Mais il faut que les autres puissent être aidés aussi".

Michel Péchery

"J’ai découvert Yonne sport seniors dans Au Fil de l’Yonne"

Michel Péchery, qui réside à côté de Chemilly, est un retraité jeune. "Tout le monde dit "Vive la retraite !", mais les débuts sont difficiles car on se sent inutile". Ayant découvert l’action Yonne sport seniors organisée par le Conseil départemental, ce pratiquant de VTT décide d’y participer. "Je voulais découvrir de nouvelles activités, en particulier la marche nordique. Lors du repas à Chablis, j’ai fait la connaissance d’un membre du Chœur d’hommes de l’Auxerrois à Monéteau. Je voulais chanter depuis longtemps et sur ses conseils, je me suis inscrit. Depuis, je vais aux répétitions tous les lundis soir". Il a également participé à Yonne sport seniors à Saint-Fargeau.

Jean Boulay

"Il existe des dispositifs pour chacun de nous"

Dans leur maison proche de Villefargeau, Raymonde et Jean Boulay font face ensemble à la maladie d’Alzheimer. Une articulation de services et d’activités a été mise en place pour soutenir à la fois le malade et l’aidante : aide à domicile, ateliers du centre thérapeutique Renoir, groupe de parole, entretiens individuels de soutien, formation des aidants, ateliers d’art thérapie et de sophrologie par France Alzheimer, interventions à domicile de la plate-forme de répit L’Oasis, cours d’informatique et bientôt accueil de jour… "Les groupes de parole et la formation des aidants permettent de mieux comprendre ce que l’on vit et on se sent moins seul, souligne Raymonde Boulay. Ça nous a apporté de l’air".

LA PLATE-FORME DE RÉPIT L’OASIS SOULAGE LES AIDANTS

L’Oasis offre une parenthèse à des aidants fatigués de venir en aide à une personne âgée dépendante de leur entourage proche. La plate-forme de répit apporte conseils, aide dans les démarches et orientation vers les partenaires. Elle propose aussi des interventions de répit à domicile (jeux, promenades avec les personnes malades), un soutien psychologique, des rencontres entre aidants, et des formations (aux gestes du quotidien, à l’outil informatique) pendant lesquelles la personne malade est reçue à l’accueil de jour de la maison de retraite départementale. L’Oasis organise depuis deux ans le Salon des aidants. Son action (sans coût pour les usagers) s’étendra à partir de 2019, en attente de réponse d’un appel à candidature de l’Agence régionale de santé Bourgogne Franche Comté. "Nous avons constaté, avec des personnes qui arrivaient exténuées avec le malade, qu’avec les bons dispositifs celui-ci pouvait parfois rester jusqu’à trois ans de plus à la maison", précise Sandrine Guerville, cadre supérieure de santé.

L’Oasis, Maison de retraite départementale de l’Yonne, Résidence du Carré Pâtissier
7, avenue de Lattre de Tassigny à Auxerre
Tél. : 03 86 72 25 18.
Courriel : secr-repit@mdry.fr

  • Renforcer la prévention

    Le département compte près d’un tiers de personnes âgées de 60 ans et plus. Une proportion qui va croître de 1,4 % en moyenne par an (+ 2 % pour les plus de 75 ans).

    Personnes âgées Renforcer la prévention

Page mise à jour le lundi 04 février 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site