Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Le rôle majeur des auxiliaires de vie

Le rôle majeur des auxiliaires de vie

Les services d’aide à domicile permettent aux personnes âgées ou en situation de handicap de rester vivre chez elles.

LA LOI DÉSIGNE LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL COMME CHEF DE FILE DES POLITIQUES D'AUTONOMIE. À CE TITRE, il est chargé notamment et de manière unique (1) de l’accompagnement des services d’aide à domicile (SAAD), qui permettent aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap de rester à domicile par des prestations d’aide à la toilette, à la cuisine, au ménage (2)

C’est ainsi le Département qui détermine les SAAD autorisés à intervenir auprès des bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) et de la Prestation de compensation du handicap (PCH), deux aides dont il assure le versement et qui couvrent une partie du coût des interventions.

Parmi les services d’aide à domicile autorisés, certains sont habilités à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale. C’est le cas des services dépendant de la fédération de l’UNA Yonne (11 antennes), de la fédération ADMR (15 antennes) et de l’APF (3) France Handicap - pour ce qui concerne les seules personnes en situation de handicap. Non lucratifs, ils interviennent sur tout le territoire et le tarif horaire qu’ils facturent aux personnes est fixé par le Conseil départemental.

UNE COORDINATION PAR LES ÉVALUATRICES

"Le Département est très attentif à la qualité de service, que ce soit par l’intermédiaire des évaluatrices des plans d’aide ou des éventuelles réclamations qu’il reçoit, souligne Louis Bedessem-Porte, directeur Autonomie Handicap Dépendance (4). La condition du maintien à domicile est la bonne coordination des intervenants : services d’aide à domicile, services de soins infirmiers, infirmières libérales, acteurs du portage de repas… Le Conseil départemental développe sur tout le territoire des réunions de coordination autour des situations individuelles pour ajuster l’accompagnement proposé par l’ensemble des intervenants aux besoins de la personne et de ses aidants".

Les services d’aide à domicile ont une image qui n’est pas à la hauteur de l’aide qu’ils apportent et rencontrent des difficultés de recrutement. Le confinement a pourtant montré le rôle essentiel joué par les auxiliaires de vie auprès de personnes souvent isolées. Avec le retour de l’épidémie de Covid-19, le Conseil départemental va de nouveau renforcer son accompagnement des personnes en situation de fragilité, comme celui des structures. Le 16 octobre dernier, les élus ont voté le financement à hauteur de 60 % (cofinancement État) d'une prime exceptionnelle de 1 000 euros pour un équivalent temps plein destinée aux professionnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile de l’Yonne qui ont été mobilisés pendant le confinement.

(1) Sans compétence conjointe, comme par exemple les maisons de retraite avec l’Agence régionale de santé.
(2) Une prestation réservée aux seules personnes âgées.
(3) Respectivement : Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles ; Aide à domicile en milieu rural ; Association des paralysés de France.
(4) Et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) .

Page mise à jour le lundi 02 novembre 2020

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site