Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Missions Conseil Départemental

Prévention et insertion

Prévention et insertion

Le Conseil départemental poursuit un double objectif : prévenir la marginalisation des personnes en difficulté en les aidant à développer leur autonomie de vie, et les accompagner vers une vie sociale et professionnelle durable.

Prévenir l’exclusion et FAVORISER L’INSERTION

LA LOI AFFIRME LE RÔLE DE CHEF DE FILE DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DANS LA DÉFINITION ET LA CONDUITE DES POLITIQUES D’INSERTION. Le Département a fait le choix de s’engager en faveur de la solidarité et de l’insertion des publics les plus éloignés de l’emploi. L’objectif : permettre aux bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) de retrouver une activité, et dans la mesure du possible un emploi. Pour ce faire, le Conseil départemental a mis en place diverses mesures d’accompagnement, selon la distance à l’emploi des personnes et les problématiques qu’elles rencontrent (santé, logement, mobilité…). Les bénéficiaires du RSA peuvent ainsi se voir proposer un accompagnement social, socioprofessionnel (via les opérateurs Coallia, Initiactive 89 et les Plans locaux pour l’insertion et l’emploi) ou emploi (en mobilisant les services de Pôle emploi). Un dispositif d’« accompagnement global » permet à un demandeur d’emploi d’être accompagné simultanément sur le volet social et professionnel, respectivement par le Conseil départemental et Pôle emploi.

Le Département peut également orienter les bénéficiaires du RSA vers des ateliers et chantiers d’insertion, des associations intermédiaires, des entreprises de travail temporaire d’insertion…
Toutes les personnes entrant dans le dispositif RSA signent un contrat d’engagement réciproque et sont soumises aux droits et devoirs. Si leur accompagnement est individualisé, elles peuvent également se voir proposer de participer à des actions collectives.

UN TRAVAIL PARTENARIAL ET LOCAL

Ces missions trouvent leur traduction dans le Programme départemental d’insertion 2018-2020 et leur articulation avec le Pacte territorial d’insertion, un document stratégique qui pose les modalités de coordination des actions entreprises par les différents acteurs. Le Département mise en effet sur la collaboration des différents partenaires, en s’appuyant sur les territoires, pour garantir une réponse adaptée. « Il faut décloisonner les interventions, souligne Guillaume Marion, directeur général adjoint du Pôle des solidarités départementales. Tous les acteurs doivent travailler de concert pour mettre en place une stratégie d’ensemble ; jusqu’à l’aide sociale à l’enfance, car nous avons des publics communs. Cela rejoint la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, qui préconise notamment la nomination de "référents de parcours" dont le rôle sera de coordonner les interventions des différents acteurs. » Le Conseil départemental souhaite également développer les actions collectives, qui génèrent de l’émulation et de l’entraide.

Valérie Leuger-Dorange, conseillère départementale, vice-présidente de commission en charge de l’Insertion

"Accompagner les bénéficiaires du RSA vers l’emploi est la priorité de nos politiques d’insertion. Mais seule la mobilisation, à nos côtés, de tous les acteurs économiques et institutionnels nous permettra de relever ensemble ce grand défi pour notre territoire".

Valérie Leuger-Dorange, conseillère départementale chargée de l’insertion

PRÉVENIR L’EXCLUSION

Le Conseil départemental mène des actions de prévention de l’exclusion pour empêcher des populations dites précaires de basculer dans les minima sociaux. Pour cela, il mobilise des assistantes sociales, des conseillères en économie sociale et familiale, met en place des mesures
d’accompagnement social personnalisé, des actions collectives, attribue le Fonds unique de solidarité logement (pour un accès ou un maintien dans le logement, ou des dépenses d’énergie).

EN CHIFFRES

  • 8 649 foyers bénéficiaires du RSA en septembre 2018, soit 9 929 personnes soumises aux droits et devoirs
  • 11 ateliers et chantiers d’insertion
  • 6 associations intermédiaires
  • 1 327 personnes ayant reçu une aide dans le cadre du fonds unique de solidarité logement en 2018
Sylvie L.

"Je contrôle les situations des bénéficiaires du RSA en lien avec la Caf"

Il y a trois ans, le Conseil départemental a créé un poste de contrôleur RSA (Revenu de solidarité active) pour vérifier les situations des bénéficiaires, sur la base des dossiers transmis par la Caisse d’allocations familiales (Caf). "Je contrôle sur pièces environ 300 dossiers chaque année, les plus anciens, ceux qui n’ont pas été contrôlés depuis sept à dix ans", explique Sylvie L. Sans réponse aux demandes de documents, les personnes peuvent voir leur prestation suspendue voire leur dossier radié. "Nous tournons autour de 10 % de non-conformité de dossiers avec des indus très variables" précise Sylvie L. Si nécessaire, ce sont les contrôleurs de la Caf, assermentés, qui se rendent au domicile des personnes. Ce sont également eux qui notifient les indus.

Maud Chambaret

"J’ai trouvé un travail grâce au forum emploi-insertion"

En novembre 2018, le Conseil départemental et Pôle emploi ont organisé ensemble cinq forums emploi-insertion : à Auxerre, Avallon, Migennes, Saint-Clément et Tonnerre. L’objectif était de mettre en relation sur un même bassin d’emploi des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) et des employeurs, organismes de formation, structures accompagnantes… Ancienne secrétaire ayant dû opérer une réorientation professionnelle après avoir élevé ses trois enfants, Maud Chambaret était intéressée par l’aide à domicile. "Il y avait un stand Atome et j’ai été la première à passer un entretien". Moins de trois semaines plus tard, elle signait son contrat. "C’est un secteur porteur et le contact humain me plaît beaucoup". Comme Maud Chambaret, 58 autres personnes avaient au 4 février dernier retrouvé un emploi à l’issue des forums. 720 bénéficiaires du RSA s’étaient déplacés.

Aline Menard

"L’action collective permet un partage des expériences"

Avec des collègues référents RSA (Revenu de solidarité active), Aline Menard, conseillère en économie sociale et familiale au pôle insertion logement du Conseil départemental, a mis en place une action collective "En route vers l’emploi" pour les bénéficiaires du RSA. "Nos publics ne sont pas au même niveau de leur parcours d’insertion et l’objectif est de les dynamiser et de leur permettre de gravir un échelon". Après Joigny-Migennes en 2017-2018, une nouvelle action est en cours à Saint-Florentin, à raison d’un atelier par mois pendant six mois pour faire émerger des projets, travailler CV et lettre de motivation, apprendre à utiliser les outils de recherche d’emploi, simuler des entretiens… "Nous travaillons aussi sur les ressources du territoire pour lever les freins (mobilité, garde d’enfants…). La dynamique de groupe génère échanges, entraide et émulation".

◊ APPORTER DES RÉPONSES ADAPTÉES AUX BESOINS SPÉCIFIQUES DES TERRITOIRES

L’importance de la coordination des acteurs a été démontrée pour faciliter les parcours d’insertion et la montée en compétences des publics, ainsi que la nécessité d’une animation locale laissant place à l’expérimentation d’outils. Depuis début 2019, des Comités territoriaux d’insertion (Coti) sont en cours d’installation dans le département. Ils réunissent l’ensemble des partenaires locaux, en vue de décliner les actions du Pacte territorial d’insertion sur les territoires.

À partir d’un diagnostic partagé, tous les acteurs de la prévention de l’insertion (unités territoriales de solidarité du Conseil départemental, centres communaux d’action sociale, centre médico-psychologique, associations intermédiaires, ateliers chantiers d’insertion…) vont construire ensemble une stratégie territoriale pour mettre en face des problématiques l’offre de services adaptée.

  • Une action collective pour développer le lien social

    En 2016-2017, quatre travailleuses sociales de l’Unité territoriale de solidarité de Joigny ont mené une action collective innovante, mêlant différents publics et basée sur les attentes des participants.

    Action collective pour développer le lien social

Page mise à jour le vendredi 29 mars 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site