Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Pourquoi et quand vacciner ?

Vaccination

La vaccination répond à un double enjeu : se protéger soi-même et protéger les autres.

Quel est le rôle et l’importance de la vaccination ?

La vaccination répond à un double enjeu : la protection individuelle et la protection collective. Au-delà d’un certain taux de population vaccinée, le virus ou le microbe disparaît de la circulation. C’est comme cela, que dans les années 50, a été éradiquée la variole, qui était une maladie souvent mortelle. C’est presque le cas pour la rougeole qui, au moins dans les pays développés, avait quasiment disparu grâce à la vaccination de la quasi-totalité des jeunes enfants. Tout relâchement en matière vaccinale permet aux virus importés de s’implanter de nouveau en France.

Quels sont les vaccins obligatoires ?

Depuis le 1er janvier 2018, onze vaccinations sont devenues obligatoires, à réaliser avant les 18 mois des enfants nés après le 1er janvier 2018. Aux vaccins contre diphtérie, tétanos et poliomyélite, qui étaient déjà obligatoires (1), s’ajoutent coqueluche (1), haemophilus influenzae de type B (1), hépatite B (1), pneumocoque (à effectuer à 2 mois, 4 mois et 11 mois), méningocoque C (à 5 mois et 12 mois), rougeole, oreillons et rubéole (ROR, à 12 mois et 14 mois).

Sauf contre-indication médicale, ces vaccinations conditionnent l’entrée en collectivité de l’enfant. Après trois mois d’admission temporaire, celui-ci devra avoir reçu les vaccinations manquantes sous peine d’être exclu du mode d’accueil (crèche, assistante maternelle, école…).

Si la vaccination contre la tuberculose (BCG) n’est plus obligatoire pour les enfants, elle reste recommandée dans certaines situations et concerne 20 % des enfants dans l’Yonne. Le vaccin BCG est disponible uniquement auprès des centres de vaccination publics hospitaliers (2) et de la Protection maternelle et infantile (PMI).

Quel est l’état de la couverture vaccinale dans l’Yonne ?

La législation plus contraignante a des effets positifs : le positionnement très clair des autorités de santé a tendance à rassurer les familles, ce que ne faisait pas la simple "recommandation vaccinale". Le taux de couverture vaccinale des jeunes enfants était déjà bon dans l’Yonne, supérieur à la moyenne française pour le ROR, et il a encore progressé pour toutes les vaccinations devenues obligatoires.

Auprès de qui s’adresser au Conseil départemental ?

Les services de PMI, présents dans les Unités territoriales de solidarité , sont à disposition des enfants jusqu’à 6 ans pour des consultations médicales de prévention où sont administrés les vaccins.

Rappelons que le calendrier vaccinal (3) ne s’arrête pas aux 6 ans de l’enfant. Il faut ensuite faire des rappels réguliers de certains vaccins selon le calendrier établi. Pour les adultes, le plus important est le tétanos, qui doit être répété tout au long de la vie. Les jeunes filles peuvent également bénéficier dès l’âge de 11 ans d’une vaccination contre les infections par papillomavirus (HPV), responsables de cancers du col de l’utérus. Et les personnes fragiles ou âgées doivent être vaccinées contre la grippe.

(1) Vaccins dans la même injection à 2 mois, 4 mois et 11 mois.
(2) Services de santé publique : Auxerre et Sens
(3) Disponible sur le site https://solidarites-sante.gouv.fr rubrique Prévention en santé / Préserver sa santé /Vaccination

POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS AVEC LA PMI :

PMI (n° central) : 03 86 72 88 55

Unités territoriales de solidarité du lieu de résidence :

  • UTS du Sénonais : 03 86 83 67 00
  • UTS du Jovinien : 03 86 92 08 30
  • UTS du Migennois : 03 86 92 08 00
  • UTS de l’Auxerrois : 03 86 49 58 00
  • UTS de Puisaye-Forterre : 03 86 44 42 00
  • UTS du Tonnerrois : 03 86 54 85 00
  • UTS de l’Avallonnais : 03 86 34 95 30

Page mise à jour le mardi 30 avril 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site