Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

21 cantons de l'Yonne

Les cantons à la carte : Villeneuve-sur-Yonne

Les cantons à la carte : Villeneuve-sur-Yonne

Toutes deux se présentent comme des relais au service des projets publics ou privés de leur canton. Avec pédagogie et promotion comme leitmotiv... rencontre avec Élisabeth Frassetto et Érika Roset, les deux conseillères départementales du canton de Villeneuve-sur-Yonne.

Entre veille stratégique et ambitions partagées

"Notre rôle ? celui de relais pour accompagner au mieux, et avec équité, les élus, les responsables associatifs, les habitants dans la concrétisation de leurs projets". Et pour ce faire, Élisabeth Frassetto sait qu’il lui faut être pédagogue et parfois reclarifier le champ d’action et les interventions possibles du Conseil départemental. La conversation s’arrête sur le mode de fonctionnement des deux élues sur le canton de Villeneuve-sur-Yonne. "Tout d’abord, précise Érika Roset, nous ne nous sommes pas partagé le territoire ; six communes pour l’une, six communes pour l’autre ! Il nous semblait plus opportun d’étudier ensemble les demandes formulées et de les travailler selon nos domaines de compétences ; les solidarités pour Élisabeth, le suivi des travaux pour ma part. Dès le début de notre collaboration, nous avons aussi instauré des permanences dans les communes pour expliquer notre rôle en répondant à la curiosité bienvenue de nos concitoyens qui n’ont pas toujours la bonne information, la bonne vision quant aux politiques menées par notre collectivité. Nous n’avons pas connu les résultats escomptés, il fallait essayer… et nous recommencerons l’an prochain".

Pour qui le souhaite, les deux élues savent se rendre disponibles. "En effet, souligne Élisabeth Frassetto, le travail collaboratif est primordial. Afin de répondre aux préoccupations des maires, il est nécessaire de construire, sans tomber dans la réunionite, un mode de communication “à la demande” sur le suivi des dossiers et instaurer un climat de confiance. La politique départementale ne se résume pas à une directive, c’est un cadre qui permet de supporter les projets : qui l’école, qui le cheminement piéton, qui son skatepark… Par ailleurs, et nous ne faisons pas exception, on nous demande des réponses rapides face aux questions relatives à la téléphonie, au numérique, à l’offre de santé…" Des propos confortés par Érika Roset : "Les élus nous transmettent leurs inquiétudes comme celles de leurs administrés quant à ce qu’ils ressentent comme des inégalités de traitement : Que faut-il faire face au risque de désertification médicale ? Pourquoi le téléphone ne passe-t-il pas dans cette commune et non dans la mienne ? Où en est-on du Très Haut Débit ?".

UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE AU SERVICE DU TERRITOIRE…

"Tout à fait, renchérit Élisabeth Frassetto, et nos réponses doivent être teintées de pédagogie. Nous rappelons que des feuilles de route existent et qu’il faut les respecter. Il faut apporter des réponses équitables, ne pas déshabiller l’un pour habiller l’autre. Souvent interpellée sur la mise en place d’une politique systématique de salariat des médecins par la collectivité, je me déclare réservée. Sur le canton, la maison médicale de Véron par exemple apporte une solution que les patients apprécient. Mais d’autres cantons font craindre la surenchère ; les communes riches auront toujours plus de moyens que d’autres. En outre, le Département ayant mis en place des bourses et dotations aux médecins qui s’installent, il n’est pas forcément nécessaire d’aller plus avant. Quant au numérique, essentiel pour notre attractivité, il faut rappeler que le Département et ses partenaires sont engagés dans un vaste programme… Paris n’a pas eu l’eau à tous les étages tout de suite, ai-je coutume de dire pour endiguer une impatience légitime de ceux qui se sentent oubliés. Horizon 2020…"

Le développement du Très Haut Débit, un sujet pour lequel on a souvent taxé le Département de retardataire… "Pas plus que dans d’autres départements de même strate, reprend Érika Roset. Les opérateurs ont leur part de responsabilité et nos administrés n’en sont pas suffisamment informés. Pour tout le monde, c’est toujours la responsabilité du Conseil départemental qui est engagée. Ou l’État ou la Région. Un état d’esprit qui est vulgarisé dans les grands médias… Résultat, on nous juge facilement inefficace et ce n’est pas légitime".

Carte Canton Villeneuve-sur-Yonne
  • 12 communes
  • 13 694 habitants
  • 223,28 km2

L’économie est une compétence qui a échappé au Département regrette Élisabeth Frassetto. "Mais notre chance, aux portes de la Bourgogne, explique-telle, c’est aussi notre proximité avec l’Île-de-France. Nous bénéficions de populations encore actives qui, si elles n’ont pas d’emploi en local, vont travailler à Paris mais restent attachées à leurs communes. En parallèle un réseau local de PME (1) est actif sur notre canton. À nous de drainer le marché francilien via nos politiques d’éducation, d’offre de santé, d’aménagement du territoire. Sans bien sûr oublier le tourisme. Le canton de Villeneuve-sur-Yonne a déjà la chance d’avoir un riche patrimoine culturel souvent mis en valeur par des associations actives. C’est une offre capable d’attirer, voire de fixer les touristes en complémentarité d’un autre atout majeur, notre rivière. Il nous faut l’exploiter, en harmonie avec les objectifs du schéma départemental de Yonne Tourisme sur le tourisme fluvestre et les ambitions orchestrées par le Scot (2) et la Communauté d’agglomération du Grand Sénonais. L’Yonne, la réhabilitation des rives et chemins de halage pour piétons et cyclistes, des haltes portuaires : y travailler avec un bon esprit de bâtisseur qui fédère l’ensemble des acteurs concernés par le sujet…"

Les élues départementales le rappellent, "nous avons un rôle à jouer mais, une fois encore, il n’est pas question de nous imposer autrement qu’en ambassadrices de notre territoire. Rendre le canton de Villeneuve-sur-Yonne incontournable ! Il est question d’y contribuer…"

(1) Petites et moyennes entreprises.
(2) Schéma de cohérence territoriale.

Coups de coeur

VILLENEUVE-SUR-YONNE
FRANÇOIS ET HERVÉ LOUBEAU : UNE COLLECTION UNIQUE

La Cité du cinéma - Le Cinéma s’expose

Les frères jumeaux se passionnent pour le cinéma dès l’âge de… 6 ans. À 17 ans, ils rencontrent Michel Audiard, André Pousse, Michel Constantin… "ceux qui [nous] ont donné envie de faire ce métier", souligne François Loubeau. Ils écrivent, réalisent et… collectionnent ! "En une trentaine d’années, nous avons rassemblé la collection cinématographique la plus importante au monde. Nous possédons plus de 13 500 appareils de cinéma et de télévision depuis les années 1 750 ! On veut nous les acheter mais ce serait dommage que la caméra de “La Grande vadrouille” (notre photo, Ndlr), des “Tontons flingueurs” et bien d’autres quittent la France !" Alors depuis plusieurs années, ils travaillent à un projet : la création d’un musée à Villeneuve-sur-Yonne.

→ La Cité du cinéma - Le Cinéma s’expose. Tél. : 06 60 48 73 70

DIXMONT
MITCH SYQL POUR LES PASSIONNÉS DE VÉHICULES US

Mitch SYQL

L’association créée en 2006 par Michel (Mitch) Ziani (à droite sur la photo, sur une Harley Early Shovel de 66) rassemble des passionnés de motos et de voitures américaines, mais aussi de voitures anciennes toutes marques. "Nous effectuons des sorties sur des meetings, allons voir des concerts, nous améliorons nos véhicules ensemble… C’est un partage entre copains". L’association organise deux événements par an : la balade motos et voitures américaines en marge du festival Musicasens et un rassemblement au Prieuré de l’enfourchure qui, en septembre, a rassemblé plusieurs centaines de participants.

→ Tél. : 06 62 81 60 82

→ Page Facebook Mitch syql

Page mise à jour le mercredi 03 octobre 2018

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site