Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

lyonne.com - Le Site Internet du Département - Conseil Général de l'Yonne

Portrait d'agent

Portrait d'agent • Les gestionnaires de cas de la MAIA interviennent auprès des personnes âgées lors de situations complexes. Elles coordonnent les interventions des partenaires pour permettre le maintien à domicile.

MAIA : au cœur de la relation avec la personne âgée.

Psychologue de formation, Gabrielle Tardieu a travaillé neuf années dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Puisaye avant de postuler à la MAIA. La Méthode d’action et d’intégration pour les services d’aide et de soin dans le champ de l’autonomie(1), importée du Canada, vise l’intégration des partenaires évoluant autour de la personne âgée pour réduire la fragmentation de la prise en charge et ainsi mieux l’accompagner. Onze gestionnaires de cas MAIA formés et diplômés effectuent le suivi de situations complexes dans l’ensemble du département. À savoir des personnes âgées de plus de 60 ans, en situation de maladie (neuro-évolutive, handicap…), en perte d’autonomie fonctionnelle, en refus ou sans accès aux soins, et dans une situation d’isolement ou avec des aidants épuisés par la situation.

Ils sont sollicités par leurs partenaires : service d’aide au maintien à l’autonomie (SAMA) du Conseil départemental, services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), médecins gériatres, médecins libéraux, plateforme de répit Oasis, associations d’usagers (France Alzheimer notamment), établissements médicosociaux…

(1) Financée par l’Agence régionale de santé, portée par le Conseil départemental.

Des référents pour la famille et les partenaires 

« Nos partenaires nous adressent une fiche d’orientation à partir de laquelle nous allons à la rencontre de la personne et de sa famille afin d’évaluer la situation, explique Gabrielle Tardieu. Nous identifions les problématiques auxquelles nous allons essayer de répondre, tout en avançant au rythme de la personne. Bien souvent nous nous trouvons face à des refus d’aide liés à la pathologie. Nous cherchons à créer une relation d'aide qui favorisera le lien de confiance pour proposer un accompagnement adapté. » Les gestionnaires de cas MAIA deviennent ainsi des référents auprès de qui les partenaires peuvent se tourner lorsqu’ils rencontrent des difficultés ou des questionnements. L’objectif étant de favoriser le plus longtemps possible le maintien à domicile.

Mobilisée contre la COVID-19

La MAIA a joué un rôle important dès le début de la pandémie de Covid-19 : « Nous avons effectué un suivi rapproché des personnes isolées lorsque les visites à domicile étaient interdites afin de repérer les situations les plus fragiles, indique Wasim Chokeir, le responsable du service. Ensuite nous avons travaillé au repérage des personnes qui avaient le plus de difficultés d’accès au vaccin pour organiser, en lien avec les services de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), leur vaccination. »

LA MAIA EN CHIFFRES

11 gestionnaires de cas (8,3 équivalent temps plein)
 400 situations suivies
6 mois à 1 an d’accompagnement (parfois plusieurs années)
84-85 ans la moyenne d’âge des personnes

Page mise à jour le lundi 27 septembre 2021

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site