Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Portrait Agent cuisine

Portrait d'agent

Portrait d'agent

Portrait d'agent • Troisième de cuisine au collège de Montholon / Aillant-sur-Tholon, Farida Maroufi est entrée au Conseil départemental il y a dix ans comme agent d’entretien.

"J’aime le coup de feu de la restauration"

FARIDA MAROUFI A INTÉGRÉ LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL EN JUIN 2010, en tant qu’agent d’entretien au collège La Croix de l’Orme à Aillant-sur-Tholon. À la base pour un remplacement d’une semaine, qui s’est transformé en emploi durable à la restauration scolaire. "J’ai commencé par le ménage et la plonge, et petit à petit j’ai montré que j’en voulais. Une personne partait en retraite et j’ai postulé. J’ai toujours travaillé dans la restauration (1) et j’aime ça !".

Troisième de cuisine, Farida Maroufi est en charge du "froid" : entrées, légumes, laitages, fromages, desserts. Sa journée commence à 6 h par l’étude du menu, la pluche et l’élaboration des entrées. À 9h, elle est rejointe par une collègue pour la confection des desserts et la mise en place des plats sur la ligne de self. 10h45 sonne l’heure du déjeuner pour l’équipe d’agents du Conseil départemental puis le service au self commence. "Les chefs servent le chaud et moi le froid. Je ravitaille les plateaux puis je nettoie le self. Et à 15h, je rentre chez moi".

UNE PANDÉMIE AUX FOURNEAUX !

Ce travail, Farida Maroufi le fait avec un tel enthousiasme qu’à l’issue de la période de confinement Covid-19, elle s’est portée volontaire pour gérer la restauration, ce dans un contexte de protocole sanitaire très exigeant. "J’ai offert de réaliser des plats chauds simples. Avec la gestionnaire, nous avons étudié ce qu’il y avait dans les congélateurs et ce que je pouvais faire dans les menus. Nous sommes une équipe soudée et j’ai bénéficié de l’aide de mes collègues". Les équipes territoriales des collèges constituent un maillon essentiel de la lutte contre la transmission du virus. Une grande adaptation de l’organisation du travail à la situation sanitaire est nécessaire, notamment au niveau du service de restauration. La désinfection accrue des espaces d’accueil induit un niveau d’exigence élevé.

"Nous sommes montés à 260 repas, poursuit le principal, Jean-Marie Malaise. Madame Maroufi a assuré leur production en responsabilité dès le 2 juin. Elle évolue au sein d’une bonne équipe sur laquelle on peut s’appuyer". Encouragée par cet épisode, Farida Maroufi rêve de franchir une nouvelle étape et un jour de devenir seconde… 

(1) Farida Maroufi a travaillé à L’Aquarius puis à l’Espacio Piscina à Auxerre, avant de prendre un congé parental.

Photos : Farida Maroufi effectue le service froid au self. Des gants et masques ont été fournis aux agents dès la réouverture des collèges par le Conseil départemental. Poignées, interrupteurs, chaises, tables et ligne de self sont régulièrement désinfectés. Photos prises le 03 juillet 2020.

LE MOT DU PRINCIPAL

"Le collège a rouvert le 2 juin dernier avec les 6e et 5e, rejoints par les 4e et 3e dès le 4 juin, sur la base du volontariat, explique Jean-Marie Malaise. À partir du 22 juin, date où la reprise a été obligatoire, nous avons accueilli jusqu’à 2/3 des élèves, soit 300 jeunes. Les enfants étaient visiblement contents de revenir. Un énorme travail a été réalisé pendant le confinement : en présentiel car de nombreux enseignants ont conservé leur emploi du temps, et en distanciel car ils remettaient ce qu’ils faisaient en classe sur l’Espace numérique de travail (ENT). L’association La Recyclerie (2) a fourni des ordinateurs aux élèves qui n’en avaient pas"

(2) Lire l’article paru dans le magazine Au Fil de l’Yonne n°169 de juillet-août 2020

Page mise à jour le mercredi 02 septembre 2020

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site