Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Aide éducative à domicile

Portrait d'agent

Portrait d'agent éducatrice spécialisée AED

Portrait d'agent • Le Conseil départemental propose de nombreuses mesures d'accompagnement pour protéger les enfants.

LA PRÉVENTION avant la protection

APRÈS AVOIR TRAVAILLÉ DANS LE SECTEUR DU HANDICAP ADULTE, OPHÉLIE MOUTON ENTRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL IL Y A TREIZE ANS. Éducatrice placement à l’Unité territoriale de solidarité du Sénonais jusqu’en 2013, elle s’occupe alors d’enfants confiés au Département et placés chez des assistantes familiales. Puis elle devient éducatrice spécialisée en aide éducative à domicile (AED). "Il s’agit d’un service de prévention, explique-t-elle. Les situations nous arrivent suite à des informations préoccupantes ou sur demande directe des parents en difficulté. L’AED est préconisée à l’issue d’une évaluation et nous signons avec les parents, volontaires dans la démarche, un contrat administratif d’accompagnement". Ce contrat peut atteindre douze mois, mais il est souvent de six mois renouvelables.

"La mesure peut être rompue à tout moment par les parents qui conservent l’exercice complet de leur autorité parentale, ou par nos services si nous estimons qu’il n’y a plus besoin d’aide ou au contraire que la situation est trop préoccupante ; nous pouvons alors solliciter le procureur".Un "projet personnel pour l’enfant" (PPE) fixe des objectifs en concertation avec le jeune et sa famille, ainsi que des actions pour les atteindre. "Le but est de les rendre autonomes donc nous ne faisons pas à leur place mais avec eux", souligne Ophélie Mouton.

ANTICIPER LA PRISE EN CHARGE

Léa, 17 ans et demi, fait l’objet d’une aide éducative à domicile depuis 2018. Elle rencontre Ophélie Mouton environ toutes les trois semaines. "Cet accompagnement me permet d’avoir un peu plus confiance en moi, de me renvoyer que je suis capable de faire des choses positives, de mettre le passé de côté et de m’en servir comme une force. C’est rassurant". En première bac pro Services aux personnes et aux territoires (Sapat), la jeune fille souhaite devenir éducatrice spécialisée dans la protection judiciaire de la jeunesse ou en AED…

"Nous rencontrons principalement des problématiques adolescentes ou préadolescentes, souligne l’éducatrice spécialisée. Nous travaillons avec nos partenaires afin d’être interpellés plus tôt. Des signaux doivent alerter : un enfant qui n’arrive plus à investir sa scolarité, se rend souvent à l’infirmerie, développe des troubles du comportement, se renferme, se montre violent…" De nouveau en mouvement, Ophélie Mouton prend les fonctions de coordonnatrice parcours aide sociale à l’enfance à l’UTS du Sénonais. Elle va dorénavant assurer la mise en œuvre des mesures de placement et de la politique départementale enfance famille en lien avec le cadre enfance de l’Unité territoriale de solidarité.

Dominique Sineau

"Le Conseil départemental cultive et développe un réseau partenarial important afin d'intervenir davantage en prévention. Il propose de nombreuses mesures d’accompagnement, au domicile et en hébergement,au titre de la prévention et de la protection des enfants".

Dominique Sineau, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’enfance

Page mise à jour le lundi 03 février 2020

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site