Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Pont Pont-sur-Yonne

Portrait d'agent

La Direction des infrastructures du Conseil départemental pilote le chantier de restauration du pont de Pont-sur-Yonne.

Portrait d'agent • La Direction des infrastructures du Conseil départemental pilote le chantier de restauration du pont de Pont-sur-Yonne.

Gérer les travaux et la circulation

EN JANVIER 2020 VONT COMMENCER LES TRAVAUX DE RESTAURATION DU PONT DE PONT-SUR-YONNE, sur une durée d’un an. L’ouvrage d’art a été transféré au Conseil départemental par l’État en 2007, en même temps que la N6 devenue D606. D’une longueur de 165 mètres pour 14,10 mètres de large, il relie les deux côtés de la commune et supporte chaque jour le passage de 12 000 véhicules, dont 1 000 camions.

"Ce pont est un ouvrage mixte avec un tablier en béton (1) et des poutres métalliques (2), explique Vincent Jung, directeur des infrastructures du Conseil départemental (qui pilote le volet routier mais également aménagement numérique du territoire). Nous allons garder les appuis et les culées (3), et remplacer toute la structure. En effet, le tablier se fissure et l’eau y pénètre. Les poutres métalliques présentent des signes de fatigue structurelle, ce qui n'est pas anormal pour un pont construit à la fin des années 1930, à une époque où l’on ne s’attendait probablement pas à ce qu’il soit emprunté par un trafic aussi important qu’aujourd'hui".

CIRCULATION MAINTENUE POUR LES VÉHICULES LÉGERS

Les trois voies de circulation sont conservées et un trottoir plus large (2,50 m) protégé par un muret est intégré au projet sur un côté pour les piétons et les cyclistes. De l’autre côté est maintenu un trottoir de service (1,40 m) accessible aux personnes handicapées. "Le projet est complexe techniquement puisque, durant toute la phase des travaux, la circulation des véhicules légers (moins de 3,5 tonnes) et des piétons sera maintenue, par alternat, poursuit Vincent Jung. Nous allons déconstruire et construire le pont en deux fois. C’était une volonté locale très forte de ne pas dévier la circulation de l’ensemble des usagers".

Une grande déviation sera mise en place pour les camions, reliant Saint-Clément à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) par Bray-sur-Seine (soit une distance de 50 km au lieu de 34). Et une petite déviation interdite aux camions sera accessible pour le trafic local en cas d’encombrement en passant par Serbonnes (via la D 976, la D23 et la D70 ). "Cette organisation, accompagnée par Christophe Bonnefond (4) et Grégory Dorte, demande de la concertation avec les élus locaux ‒ maires et conseillers départementaux des cantons de Pont-sur-Yonne et Thorigny-sur-Oreuse ‒, ainsi qu’avec nos homologues de Seine-et-Marne, les forces de l’ordre, les pompiers. L’enjeu de la gestion de la circulation est pour nous presque aussi important que l’enjeu technique". Coût des travaux : 7,2 millions d’euros TTC(5), entièrement financés par le Conseil départemental.

(1) La chaussée.
(2) Poutres horizontales portant le tablier.
(3) Parties sur la rive supportant le poids du tablier.
(4) Vice-président du Conseil départemental, président de la commission des infrastructures et des travaux.
(5) Auxquels s’ajoutent 5 % de frais de maîtrise d’œuvre, d’études, de suivi de travaux et d’organisme expert pour le suivi des travaux de métallerie.

Réunion publique Travaux pont Pont-sur-Yonne

LE CALENDRIER

  • Novembre : réunion avec les élus locaux et réunion publique
  • Décembre : installation de chantier
  • Janvier 2020 : début des travaux
  • Fin décembre 2020 au plus tard : fin des travaux
Grégory Dorte

"Les travaux du pont répondent à une question de sécurité majeure pour les usagers. Ils s’inscrivent dans un projet d’aménagement de la commune de Pont-sur-Yonne et de l’ensemble du territoire".

Grégory Dorte, conseiller départemental de Pont-sur-Yonne

Page mise à jour le lundi 21 octobre 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site