Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Maisons des Illustres

Littérature • Rencontrer l’âme des Maisons des Illustres

Maisons des Illustres

Le label "Maison des Illustres" signale des lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire de femmes et d’hommes qui se sont illustrés dans l'histoire politique, sociale et culturelle de la France. L’Yonne compte cinq Maisons des Illustres, dans la catégorie "littérature et idées".

Les Maisons des Illustres mettent à l’honneur des personnalités dont l’œuvre appartient à l’histoire de la pensée et de la littérature, ou a favorisé le développement des sciences et de l’industrie. De la maison au domaine, du château à l’appartement, du musée à l’atelier, elles constituent un ensemble patrimonial national original. Chaque maison se distingue par des singularités architecturales, une configuration originale ou une destination particulière (tantôt lieu d’habitation, tantôt lieu de travail). Toutes proposent une rencontre avec les œuvres à l’endroit même où elles ont été pensées et conçues.

UNE CARTOGRAPHIE DES LIEUX OÙ S’EST FAÇONNÉE L’HISTOIRE

Le label est attribué par le ministère de la Culture aux maisons qui ouvrent leurs portes aux visiteurs plus de quarante jours par an et qui ne poursuivent pas une finalité essentiellement commerciale. Délivré pour une durée de 5 ans renouvelable, il constitue un repère pour les visiteurs et garantit un programme culturel de qualité. Il représente aussi un outil pour protéger des bâtiments souvent privés qui participent pourtant au patrimoine intellectuel français. Les Maisons des Illustres montrent combien le patrimoine est un territoire vivant, qui se nourrit de la personnalité et de la sensibilité de ceux qui l’ont habité et y ont laissé leur trace. Ce réseau regroupe des lieux de mémoire permettant de mieux relier l’histoire locale et l’histoire nationale, l’intime et le collectif.

◊ Maison Marie Noël : la poétesse auxerroise

Maison Marie Noël

Marie Noël (1883-1967), "La Demoiselle d’Auxerre", est demeurée dans cette ville toute sa vie. Elle grandit dans une famille aisée et très cultivée dans laquelle libre pensée et piété se côtoient harmonieusement. D’une sensibilité exacerbée, ses talents de musicienne et de poétesse vont éclore très tôt. La perte de son petit frère et un grand amour déçu alors qu’elle n’a que 20 ans marquent pour toujours son œuvre poétique. Inlassablement dévouée à ses prochains que la vie ou la guerre écorche, elle fait triompher l’Amour, universel, au-dessus de tout. Le rythme chez cette musicienne sous-tend sa poésie, ses Chansons ou ses Chants. Sa prose (Petit-Jour ou Le cru d’Auxerre) transporte vers les joies de la campagne, la truculence des vignerons d’Auxerre et autres anecdotes de la vie locale.

Elle vécut dans la grande maison familiale du XVIIIe siècle, où elle aménagea son appartement, au premier étage. Sa chambre avec son bureau, toute simple, toute bleue comme le ciel est, selon ses volontés, demeurée telle qu’au moment de sa mort. De même que son salon de musique. La Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne (SSHNY), après avoir réhabilité et restauré l’appartement de la poétesse, a obtenu le label Maison d’écrivain en 2017 et en janvier 2020 celui de Maison des Illustres. Cette Maison qui perpétue et promeut son héritage intellectuel, littéraire et musical, vient de s’enrichir d’un théâtre de verdure, installé sur une partie de l’ancien jardin de Marie Noël. Il y sera donné des concerts, pièces de théâtre ou lectures.

Maison Marie Noël

La Maison Marie Noël est ouverte au public sous forme de visites commentées qu’assure une équipe de bénévoles. Les jours et heures des visites sont disponibles auprès de l’Office de tourisme de l’Auxerrois.

Maison Marie Noël
1, rue Marie Noël
89000 Auxerre
Tél. : 03 86 51 30 02 (SSHNY) ou 03 86 52 06 19 (Office de tourisme de l’Auxerrois)

www.marienoelsiteofficiel.fr
www.sshny.org

◊ Maison natale de Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye : une "maison-livre"

Maison de Colette

Pénétrer à l’intérieur de la Maison natale de Colette projette dans le temps et l’œuvre de la célèbre écrivaine. Maison et jardins ont été fidèlement reconstitués d’après ses textes et les documents d’archives, et couleurs, papiers peints, mobilier permettent de retrouver l’ambiance de ce lieu qui est devenu au fil du temps un personnage principal de l’œuvre de Colette. Avec son toit d’ardoise – comme le château de Saint-Sauveur – et non de tuiles, la grande bâtisse se distingue des autres maisons du village.

L’aménagement est celui d’une maison de bourgeois cultivés de la fin du XIXe siècle : un vestibule au décor de fausses pierres de taille, au sol de dallage à cabochons ; des murs recouverts de papier-peint au-dessus de boiseries basses, des cheminées de marbre, des plinthes peintes en faux marbres, des parquets de chêne, une bibliothèque richement pourvue. "Ma maison reste pour moi ce qu’elle fut toujours : une relique, un terrier, une citadelle, le musée de ma jeunesse…" écrivait l’écrivaine dans La Retraite sentimentale (1907). Grâce à l’engagement de l’association
"La Maison de Colette", le musée de sa jeunesse demeure. Et se visite comme on tourne les pages d’un livre. Sans barrières ni aménagements muséographiques contemporains, mais dans l’intimité d’un lieu fidèlement restitué.

Maison de Colette

À l’occasion du jumelage de la Maison de Colette et de la Maison de Gabrielle Roy, le Musée et la Maison de Colette s’associent pour réaliser une exposition commune consacrée aux deux écrivaines qui incarnent, des deux côtés de l’Atlantique, le génie féminin.

Ouverture le 16 juin : les visites de la maison et des jardins se font par petits groupes, accompagnées d’un guide (durée environ une heure). La maison de Colette propose également des festivals, lectures, conférences, ateliers, projections.

Maison de Colette
8-10, rue Colette
Saint-Sauveur-en-Puisaye
Tél. : 03 86 44 44 05

→ www.maisondecolette.fr

◊ Maison Jules-Roy à Vézelay : une maison d’écrivain

Maison Jules-Roy

Le Conseil départemental a acquis la propriété vézelienne de l’écrivain Jules Roy (1907-2000) en 1999. L’objectif, connu et approuvé par l’intéressé, était d’en faire une maison d’écrivain, un lieu de culture et de mémoire ouvert au plus grand nombre. Dans cette perspective, Jules Roy a légué au Département ses manuscrits, sa bibliothèque ainsi que son cabinet de travail, laissé en l’état. Le bureau de l’écrivain est ouvert à la visite. L’occasion de découvrir son atmosphère mais également de parcourir les ouvrages de Jules Roy ou ceux d’autres écrivains ayant vécu à Vézelay, comme Georges Bataille, Max-Pol Fouchet ou Romain Rolland.

Étagés en terrasses, les jardins, également ouverts à la visite, offrent une vue imprenable sur la vallée de la Cure, le village d’Asquins et un angle de vue inhabituel sur la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay. La Maison Jules Roy accueille des écrivains en résidence, organise des manifestations culturelles et des expositions. Les écrivains y séjournent deux mois pour travailler dans le calme et la sérénité que leur offre ce lieu. Ils vont aussi à la rencontre des habitants du département à travers des soirées et des médiations littéraires. Le Conseil départemental a élaboré un projet scientifique pour la Maison Jules-Roy, qui passe notamment par la construction de passerelles avec les autres maisons d’écrivains de l’Yonne.

Maison Jules-Roy

La Maison Jules Roy accueille du 16 juin au 29 août l’exposition de Hyacinthe Reisch.

Maison Jules-Roy
Le Clos du couvent
89450 Vézelay
Tél. : 03 86 72 74 09

→ www.yonne.fr

◊ Maison Christian et Yvonne Zervos au Hameau de La Goulotte : un lieu de passage d’artistes

Maison Christian et Yvonne Zervos

Dès 1927, Jean Badovici, architecte et ami de Christian Zervos qui vient de fonder les éditions Cahiers d’Art, se rend régulièrement à Vézelay. Avec sa compagne Eileen Gray, décoratrice, ils se portent acquéreurs de cinq maisons avec l’idée de créer une communauté d’artistes et d’artisans d’art dans le village. Les Zervos, invités par leur ami, découvrent au cours d’une promenade cette "maison de campagne" dont l’emplacement dominant la vallée les séduit. En 1937, ils en deviennent propriétaires. Jean Badovici, dresse les plans d’extension du bâtiment et son réaménagement intérieur dans un style moderne proche de son ami Le Corbusier.

La maison du critique d’art devient un lieu de travail et de repos, mais aussi de passages de poètes, critiques d’art, architectes, mécènes et artistes du XXe siècle parmi lesquels Picasso, Léger, Éluard, Char... Elle est aussi un refuge pour le couple pendant la période de guerre. Léguée en 1970 par Christian Zervos à la ville de Vézelay, La maison de La Goulotte est aujourd’hui administrée par l’association "Fondation Christian et Yvonne Zervos" qui poursuit un projet culturel pour transmettre le message intellectuel et artistique des Zervos.

Maison Christian et Yvonne Zervos

Exposition de Clémentine Lecointe, "J’attends le jour", du 4 juillet au 19 septembre.

Maison Christian et Yvonne Zervos
3, chemin des Bois de Chauffour
Hameau de La Goulotte
89450 Vézelay
Tél. : 03 86 32 36 10
www.fondationzervos.com

◊ Maison Romain Rolland - Musée Zervos à Vézelay : un fonds reconstitué

Maison Romain Rolland - Musée Zervos

Romain Rolland (1866-1944), écrivain français, Prix Nobel de littérature en 1915, se porte acquéreur en 1937 d’une demeure au 14 de la Grand’rue à Vézelay. Sa femme et lui y passent toute la période de l’Occupation. Il y décède le 30 décembre 1944, après avoir rédigé Le voyage intérieur (1942) et Péguy (1943) dans sa chambre-cabinet de travail. Sa veuve, Marie Romain-Rolland, soucieuse de préserver l’œuvre morale et littéraire de son époux, dispose en 1953 de ses biens au profit de la Chancellerie des Universités de Paris. À son décès en 1985, la Bibliothèque
nationale de France enlève documents et livres selon le souhait de l’écrivain défunt. Puis décision est prise d’installer dans la maison de l’écrivain la collection de l’éditeur parisien Christian Zervos, dont la commune de Vézelay est légataire. Celui-ci a côtoyé les plus grands artistes de son temps : Picasso, Laurens, Calder, Miró, Matisse… La maîtrise d’ouvrage pour le musée est reprise en 1999 par le Conseil général de l’Yonne.

Le projet scientifique et culturel impose que la chambre de Romain Rolland devienne ce lieu de mémoire tant espéré par la veuve de l’écrivain. Un fonds Romain Rolland est reconstitué : mobilier et immobilier (trumeaux peints des cheminées), livres et revues, gravure de Beethoven, lettres, cahiers d’écolier, quotidiens… Aujourd’hui, le lieu de mémoire se concentre sur l’hommage que le Front populaire rend à Romain Rolland et sur les sept années qu’il passe à Vézelay. Un don manuel en mars dernier d’un carton d’invitation de la pièce de théâtre du 14 juillet écrite par Romain Rolland, du programme de la représentation ainsi que d’une page de journal de La Maison de la culture viennent renforcer le lien entre ce lieu dédié à Romain Rolland et les avant-gardes de la revue Cahiers d’Art qui rythment les salles du musée (labellisé Famil’Yonne ).

Maison Romain Rolland - Musée Zervos

La Maison Romain Rolland - Musée Zervos accueillera, du 3 juillet au 19 septembre, une exposition Picasso.

Maison Romain Rolland - Musée Zervos
14, rue Saint-Étienne
89450 Vézelay
Tél. : 03 86 32 39 26

→ https://musee-zervos.yonne.fr/

Les dates d’ouvertures ainsi que les horaires
sont susceptibles d’être modifiés
en fonction de l’évolution de la situation épidémique.

Page mise à jour le lundi 31 mai 2021

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site