Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Exposition en cours

Joan Miró. De l'assassinat de la peinture. Du 1er au 22 septembre 2019.

C’est en 1918, à la Galerie Dalmau, à Barcelone que Joan Miró (1893-1983) bénéficie de sa première exposition personnelle. Plus de 20 ans après, en 1941, le MoMA de New-York lui consacre une grande rétrospective. Sa reconnaissance est ainsi définitive. Si le Centre Pompidou – Musée national d’art moderne consacre deux expositions à l’artiste en 2002 et 2004 ("La Révolution surréaliste" et "Joan Miró, 1917-1934. La naissance du monde") il faut néanmoins attendre 2018 pour qu’une grande rétrospective de son oeuvre voit le jour sous le commissariat de Jean-Louis Prat. Le Musée Zervos se devait de s’associer modestement à cette reconnaissance de l’artiste en revenant sur les liens forts qui unirent Joan Miró à Christian Zervos et Cahiers d’art.

Le critique d’art Christian Zervos , n’a eu de cesse de défendre le travail de Joan Miró. L’artiste est présent dans les Cahiers d’art, de la première année (1926) à la dernière (1960). D’articles en numéro monographique (1934), Miró bénéficie d’un large soutien des Zervos. Longtemps, les Cahiers d’art constituent d’ailleurs l’unique médium permettant de découvrir et de suivre l’oeuvre de l’artiste. Dans cet accrochage dédié aux relations entre le grand maître catalan Joan Miró et Christian Zervos, ce sont près de 50 pièces (publications, archives, oeuvres sur papier, peinture et sculptures) qui donneront à cet oeuvre unique et majeur la place qui lui revient dans l’univers des Cahiers d’art et de Christian Zervos.

L’exposition insiste sur des périodes fécondes dans cette relation de confiance entre l’artiste et l’éditeur. Forte de prêts extérieurs de grande qualité, issus de collections privées, l’exposition met l’accent sur le fonds Miró des collections du Musée Zervos : les trois planches destinées à l’édition d’Enfances de Georges Hugnet, aux éditions Cahiers d’Art (1933), le projet de pochoir Aidez l’Espagne de 1937 mais aussi le manuscrit illustré De l’assassinat de la peinture à la céramique de 1948. C'est aussi l’occasion pour le Musée Zervos de valoriser la politique d’acquisitions soutenue par le Conseil départemental de l’Yonne qui depuis ses débuts permet le développement de cette unique collection cohérente d’art moderne en Bourgogne.

Catalogue disponible à la vente: Joan Miró. De l'assassinat de la peinture, aux éditions Lienart. Prix de vente : 12 €.

Page mise à jour le samedi 13 juillet 2019

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site