Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Orientations PDH

Logement : revaloriser les cœurs de villes

Logement : revaloriser les cœurs de villes

Le département souffre d’une érosion et d’un vieillissement de sa population. Afin d’adapter l’offre de logements à la demande et de séduire de nouveaux habitants, le Conseil départemental et l’état ont défini des priorités pour l’ensemble du territoire.

Après une assez longue période de croissance démographique, l’Yonne perd des habitants depuis 2008(1). Un phénomène qui s’explique essentiellement par un retournement des dynamiques d’implantation à l’intérieur de la France. Le ralentissement est sensible dans tout le département, y compris les territoires les plus proches de l’Île-de-France. L’Yonne peine toujours à retenir les jeunes en formation, mais reste séduisant pour les familles avec enfants (particulièrement dans les secteurs nord) et les jeunes retraités.

Le logement étant un vecteur d’attractivité pour un territoire, le Conseil départemental et l’État ont élaboré un "Plan départemental de l’habitat 2018-2024" pour guider les acteurs du logement (l’État programmateur des logements sociaux, les collectivités, les intercommunalités) dans la définition de leurs actions.

Logement

ADAPTER LES LOGEMENTS ANCIENS

L’Yonne enregistre une baisse des dynamiques de construction, un déficit en petits logements, une vacance en progression, un parc social assez détendu et un parc privé locatif jouant un rôle social. L’enjeu est de renforcer l’attractivité, en particulier auprès des 25-29 ans pour agir sur les dynamiques démographiques, de privilégier le développement des villes-centres et de maintenir la population dans les bourgs ruraux. Pour cela, il est indispensable d’améliorer le parc ancien existant, parfois obsolète voire indigne. La production d’un millier de logements par an (constructions neuves, acquisitions-améliorations et restructurations) jusqu’en 2024 est préconisée.

Les produits doivent être mieux adaptés aux revenus des ménages mais aussi à leurs besoins spécifiques (personnes âgées en perte d’autonomie, familles avec enfants en ville ou centre-bourg…), et le foncier bâti ou non bâti en centre-ville et centre-bourg doit être réutilisé au mieux. Le Plan départemental de l’habitat prévoit la construction d’une centaine de logements sociaux par an, dont 20 % sur des opérations d’acquisition-amélioration de logements anciens et 20 % d’opérations neuves localisées dans les tissus urbains centraux anciens. Le suivi et l’analyse des dynamiques de l’habitat seront poursuivis à travers l’Observatoire départemental de l’habitat, au sein du Conseil départemental.

(1) 340 903 habitants au 1er janvier 2018, contre 341 814 en 2014 et 343 377 en 2009.

→ Diagnostic et orientations accessibles ICI

Infos à la mission Observatoire, Santé et Développement urbain, Marie-Pierre Maurice : 03 86 72 84 78 (réservé aux professionnels)

Photo ci-dessus : Résidence Domanys des Capucins à Saint-Florentin. Un programme de construction et réhabilitation de 32 appartements du T1 au T3 (dont 22 logements adaptables personnes à mobilité réduite) en centre-bourg.

Isabelle JOAQUINA

"L’Yonne doit attirer de nouvelles familles. Il faut adapter le logement aux besoins et valoriser les centres-bourgs afin qu’ils restent attractifs et que l’on conserve notre patrimoine bâti ancien"

Isabelle Joaquina
Vice-présidente du Conseil départemental en charge du Logement, conseillère départementale d’Auxerre 3

Colette Villageois

"J’ai été charmée par le département"

Originaire de la Martinique, Colette Villageois est arrivée en région parisienne à l’âge de 22 ans. Elle a découvert l’Yonne en séjournant chez son frère à Montacher-Villegardin, et vit depuis septembre dernier résidence des Charmilles à Sens. "J’ai adressé mon dossier à Brennus habitat et j’ai été surprise d’obtenir un logement en deux mois seulement !" La retraitée est sous le charme du département, de ses paysages. "La ville de Sens me plaît énormément avec son histoire, son architecture. Et puis il y a une facilité de déplacement, les grandes promenades… J’ai été très bien accueillie". Lors d’une soirée organisée par la mairie pour les nouveaux arrivants, elle a fait la connaissance de l’association sénonaise Accueil des villes françaises. Séduite par la diversité des activités proposées, elle a pris son adhésion : "On s’ennuie seul. Il est important de cultiver le lien social".

Paulette Thiney

"C’est normal de participer puisque c’est pour nous"

Dans le cadre de la réhabilitation de la résidence des Lices à Tonnerre (4 bâtiments, 106 logements), planifiée sur 2016-2018, Domanys intègre la réalisation de fresques murales monumentales par CitéCréation . Une façon de casser les clichés de l’habitat social, en impliquant les locataires dans la démarche d’embellissement de leur résidence. Paulette Thiney vit ici de façon discontinue depuis 1972. Elle se félicite des travaux effectués et n’a manqué aucun atelier. "Nous avons eu des réunions pour nous présenter les projets et nous demander notre avis. C’est une grosse rénovation et c’est vraiment bien. Dans mon appartement sont refaits l’électricité, la plomberie, les sols de la cuisine, la salle de bains, les toilettes, le chauffe-eau est changé… La cage d’escalier aussi va être repeinte. Ça sera joli. Quant aux fresques, elles égaient le quartier".

Jean Kader Sow

"Sans les Résidences jeunes, je ne pouvais pas faire cette formation"

Les Résidences jeunes de l’Yonne à Auxerre proposent aux 16-30 ans des chambres, studettes, t1, t2, t3 et t4. Il est possible de louer à la nuit, et à partir d’un mois après entretien (il faut avoir une activité ou un projet professionnel). Tout au long de leur séjour, les jeunes sont accompagnés par un conseiller en insertion professionnelle et deux socio-animateurs, qui les préparent à l’autonomie. Les résidents sont intérimaires, en stage, en formation, en apprentissage, certains en emploi… Ils viennent d’un autre département ou d’une commune lointaine, comme Jean Kader Sow, arrivé de Sens en septembre dernier. "Je suis en formation CAP électricité au Greta d’Auxerre. J’ai appelé partout pour trouver un logement et c’est la mission locale qui m’a orienté ici". À l’issue de cette année alternant périodes de cours et périodes de stage, il a un projet : aller travailler au Canada.

LES INTERVENTIONS DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

  • Appui aux organismes d’information sur le logement et de lutte contre la précarité énergétique Adil 89 (Agence départementale d’information sur le logement), Espace info énergie, Caue (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement)
  • Lutte contre l’habitat indigne au sein du Pôle départemental de lutte contre l’habitat indigne
  • Aides aux personnes âgées et aux personnes handicapées pour l’aménagement de leur logement (Allocation personnalisée d’autonomie et Prestation de compensation du handicap)
  • Appui aux bailleurs sociaux (garantie d’emprunt)
  • Logement des jeunes subvention aux Résidences jeunes de l’Yonne
  • Aide aux particuliers subvention au Codal (Comité d’aide au logement de l’Yonne) accordant des prêts aux ménages modestes
  • Accompagnement social copilotage avec l’État du Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées, prévention des expulsions locatives (mesures d’accompagnement social), Fusl (Fonds unique de solidarité logement)
  • L’Adil aide à prendre ses décisions

    L’Adil apporte des réponses complètes, neutres et gratuites à toutes les questions juridiques, financières, fiscales et techniques sur le logement.

    L’Adil aide à prendre ses décisions

Page mise à jour le jeudi 01 février 2018

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site