Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Classes à horaires aménagés : ajouter une activité culturelle à l’enseignement général

Classes à horaires aménagés

Trois collèges du département proposent un enseignement artistique ou culturel en plus de l’enseignement général, dans le cadre d’une classe à horaires aménagés.

Dernière-née des classes à horaires aménagés dans le département, la CHAC (classe à horaires aménagés cinéma) du collège Les cinq rivières, à Charny Orée de Puisaye, est la reconnaissance du travail accompli depuis douze ans par toute une équipe. "C’est la première CHAC de la région Bourgogne Franche-Comté, a précisé le nouveau principal, Cyrill Capou, lors de l’inauguration le 28 septembre dernier. Elle représente une ouverture culturelle indispensable sur un territoire rural comme le nôtre, qui permet d’accompagner au mieux les élèves dans un parcours scolaire ambitieux". Un parcours commencé en 2005 avec le lancement d’un atelier cinéma, du festival de courts-métrages scolaires (avec l’Atelier Canopé 89), puis d’une option "cinéma audiovisuel", la participation à l’opération Collège au cinéma dans l’Yonne…

La CHAC est adossée à la Cinémathèque française à Paris. Elle concerne des élèves de 4e et de 3e, qui bénéficient de trois heures hebdomadaires d’enseignement cinéma audiovisuel . Avec des interventions de professionnels : Eugénie Soulard (comédienne), Xavier Lauprêtre (scénariste), Gaëtan Bailliet (concepteur audiovisuel)… "Le cinéma est un vecteur d’apprentissage qui parle beaucoup aux élèves, souligne Thierry Mura, l’un des deux enseignants porteurs du projet avec Daria Ghionghios (lui professeur de sciences physiques, elle de français). C’est un enseignement transversal qui mêle le français, la musique, les sciences physiques, l’histoire géographie, les arts plastiques… Les élèves font tout : ils écrivent une nouvelle littéraire, l’adaptent, organisent un casting, effectuent le repérage, réalisent le tournage, le montage…"

Le Conseil départemental, qui subventionne le dispositif, a encouragé les enseignants à faire converger certains de leurs projets avec ses actions : lors de l’année 2016-2017 d’expérimentation, les élèves ont ainsi réalisé un court-métrage sur les circuits courts, sur le gaspillage alimentaire et la gestion des déchets avec leurs éco-délégués. Jeanne, Noélie et Axel, élèves de 3e, sont mordus. "Nous nous intéressions déjà au cinéma mais maintenant nous en découvrons tous les métiers et nous pouvons décortiquer ce que nous voyons avec un esprit beaucoup plus critique". Leur projet de l’année : "Nous avons lu le livre La planète des singes et vu le premier film. Nous regardons ce que le réalisateur a ajouté ou enlevé, nous étudions ses partis pris, et nous allons écrire une nouvelle que nous adapterons". Tous rêvent d’une CHAC au lycée…

Photo ci-dessus : inauguration de la classe à horaires aménagés cinéma du collège Les cinq rivières à Charny Orée de Puisaye le 28 septembre, en présence d’Irène Eulriet-Brocardi, conseillère départementale de Charny.

QU’EST-CE QU’UNE CLASSE À HORAIRES AMÉNAGÉS ?

Une classe à horaires aménagés permet aux élèves d’approfondir leurs connaissances et leurs pratiques dans un domaine artistique ou culturel. Les demandes d’ouverture sont soumises à décision rectorale. Les collectivités locales sont associées au projet, notamment par le biais du financement, dans le cadre d’un partenariat avec une structure. La nouvelle mouture du Schéma départemental de développement de l’enseignement artistique de l’Yonne consacrera un volet aux classes à horaires aménagés pour définir une stratégie en matière d’implantation, en partenariat avec l’Éducation nationale, les structures supports et les collectivités locales.

"Les classes à horaires aménagés permettent de développer les compétences des élèves dans le domaine culturel et c’est pourquoi nous les finançons. 8 500 euros ont été inscrits au titre de l’année 2017 pour couvrir leurs besoins ; l’ensemble des actions éducatives du Conseil départemental s’élevant de 70 000 à 100 000 euros par an. Une 4e classe à horaires aménagés, en danse, devrait voir le jour dans l’Auxerrois, mais son implantation n’est pas encore définie".

Jean Marchand, président de la commission des Collèges, de l'Éducation, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, vice-président du Conseil départemental, conseiller départemental de Brienon-sur-Armançon

Théâtre au collège Maurice-Clavel à Avallon

Théâtre au collège Maurice-Clavel à Avallon

"Un travail sur l’écoute de soi, des autres"

Les 15 élèves de 4e en classe à horaires aménagés théâtre commencent par échauffer chaque partie de leur corps et leur voix ; ils déambulent, occupent l’espace. Puis ce jour-là, ils présentent une petite forme d’une quinzaine de minutes de la pièce "Ça va" de Jean-Claude Grumbert à Sylvain Paolini, du Théâtre du Rabot, qui va effectuer une vingtaine d’interventions au cours de l’année. La CHAT, associée au conservatoire d’Avallon, concerne une petite cinquantaine d’élèves de 5e, 4e et 3e. "Elle s’inscrit dans le parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves, explique François-Julien Georges, le professeur de français, certification complémentaire en théâtre, qui l’anime. Il n’y a pas de notation mais je porte une appréciation au bulletin comme toutes les disciplines. Avec le théâtre nous travaillons de nombreuses compétences sociales, civiques, la construction de soi, le rapport aux autres…"

Sur les trois heures hebdomadaires, deux sont dévolues à la pratique (avec des restitutions publiques) et une à l’approche culturelle (histoire du théâtre, découverte des métiers). Au cours de l’année, les élèves assistent à 4 à 6 pièces et les 3e vont visiter la Comédie française. Lorsque François-Julien Georges demande aux élèves de dire d’un mot ce que le théâtre représente pour eux, les réponses dévoilent les attentes de chacun : "un plaisir", "un spectacle", "une passion", "un loisir", "faire rire", "offrir", "un jeu", "s’exprimer", "un art", "un partage"

Musique au collège Denfert-Rochereau à Auxerre

Musique au collège Denfert-Rochereau à Auxerre

"Lorsqu’on chante ou qu’on joue, on prend du plaisir"

La CHAM de Denfert-Rochereau est la première classe à horaires aménagés ouverte dans le département. Elle est adossée au conservatoire de la ville d’Auxerre où ont lieu les 4 heures de cours hebdomadaires, les mardi et vendredi après-midi. Les cinquante élèves de la 6e à la 3e concernés y suivent des cours théoriques comme l’histoire de la musique et des musiciens, et participent à de nombreux ateliers : expression corporelle, scénique, MAO (musique assistée par ordinateur), création de chansons, pratique vocale… "Les domaines importants pour un futur musicien professionnel, même si tous ne sont pas destinés à le devenir", résume Éric Martin, le professeur d’éducation musicale du collège qui porte la CHAM.

Tout au long de l’année les projets et les restitutions publiques se multiplient, estampillés conservatoire ou collège Denfert-Rochereau. En formation musicale comme en instrument, les groupes sont constitués en fonction du niveau de chacun et non de sa classe. Salomé (piano), Valentine (chant) et Louis (percussions) sont élèves de 3e. Comme Kahina (violon), en 4e, ils pratiquaient déjà un instrument avant leur entrée au collège. Animés par une "passion", ils aiment "faire deux après-midi de musique par semaine et travailler tous ensemble". Tous affichent la même envie de poursuivre après le collège.

Page mise à jour le mercredi 25 octobre 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site