Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Aide à l'installation des médecins

Installation de médecins : une douzaine de dossiers validés ou à l’étude

Installation de médecins : une douzaine de dossiers validés ou à l’étude

Les aides mises en place par le Conseil départemental pour attirer les médecins généralistes dans l’Yonne donnent déjà des résultats.

Jordan Martins est originaire de l’Yonne et interne à la faculté de médecine de Dijon. Il figure parmi les premiers à avoir signé une convention d’engagement 3e cycle avec le Conseil départemental, qui va lui permettre de bénéficier d’une aide totale de 39 000 euros sur trois ans, en échange d’un engagement à exercer dans l’Yonne pendant au moins 5 ans. "Cette aide du Conseil départemental va faciliter mon installation, qui implique des investissements professionnels et personnels, explique-t-il. Ce coup de pouce nous a aidés, ma compagne (infirmière puéricultrice, Ndlr) et moi, dans notre choix final. Cependant, l’argent ne fait pas tout et il est important d’attirer aussi la conjointe ou le conjoint".

Jordan Martins n’hésite pas à faire la promotion du département auprès de ses collègues : "J’ai du mal à voir ce qui n’existe pas dans l’Yonne. On y trouve à peu près tout le confort qu’on veut si on se donne la peine de chercher. Il y a des infrastructures routières et autoroutières, un calme et un charme que d’autres départements n’ont pas, avec des sites touristiques, des paysages, des traditions culturelles…" Dans son argumentaire, il peut ajouter la batterie d’aides aux médecins, internes et dorénavant externes en médecine, mises en place par le Conseil départemental (voir ci-dessous). Des dispositifs qui portent leurs fruits. Au 1er février, les élus départementaux avaient accordé quatre aides à l’installation à des médecins généralistes (à Sens, Brienon-sur-Armançon, l’Isle-sur-Serein et peut-être Tonnerre) et quatre bourses d'engagement à des internes de 3e cycle qui viendront s'installer dans le département. Une aide à l’installation pour une dentiste de Migennes était à l’étude ainsi que trois autres demandes de bourses d’engagement. "J’ai également reçu, entre autres contacts, un couple de Hollandais – un médecin spécialiste en rééducation et un médecin généraliste –, mais leurs diplômes doivent être validés par le Conseil national de l’ordre des médecins avant leur installation", précise le Dr Bernard Chardon, conseiller santé auprès du Conseil départemental.

Jordan Martins interne à la faculté de médecine de Dijon

Jordan Martins, interne à la faculté de médecine de Dijon

UNE INFORMATION QUI CIRCULE

La communication et le bouche-à-oreille s’amplifient. Un site internet a été créé (www.yonne-sante.fr ), un bulletin Yonne santé est largement distribué et le Département va faire du prosélytisme sur des salons médicaux(1). C’était le cas les 29 et 30 septembre derniers à Paris (Journées nationales de médecine générale), les 27 et 28 janvier à Nancy (Congrès national des internes de médecine générale, voir ci-dessous) ; et bientôt à Dijon (Printemps médical de Bourgogne), Clermont-Ferrand (salon de formation à l’installation des internes en médecine générale)… L’occasion de rencontrer médecins et internes, et de leur présenter l’Yonne et ses atouts. À Nancy, sur 650 congressistes, 200 ont rempli un coupon pour gagner un week-end découverte pour deux dans l’Yonne : autant de contacts établis et de coordonnées récoltées.

"En plus des liens qui existent avec la faculté de Dijon, nous avons engagé des démarches auprès des universités de Paris 6 (la Pitié-Salpêtrière), Paris 7 (Bichat Lariboisière), Paris 12 (Henri-Mondor à Créteil), indique le Dr Bernard Chardon. Une convention est déjà passée avec la faculté de médecine de Paris 7 qui va prochainement envoyer deux internes en stage à Saint-Sauveur-en-Puisaye".

PROPOSER UNE OFFRE GLOBALE SUR LE DÉPARTEMENT

Comme on est plus forts à plusieurs, le Conseil départemental a agrégé des partenaires qui ont signé avec lui la charte Yonne santé : l’Agence régionale de santé, le Conseil de l’ordre des médecins (pour effectuer la promotion de la fonction de maître de stage universitaire auprès des praticiens du département), l’Association des maires de France 89 et l’Association des maires ruraux de France 89 (pour travailler à la mise à disposition de logements par les communes et améliorer l’accueil des jeunes professionnels de santé). Car il est important de proposer une offre complète et de qualité. "C’est en grande partie mon stage d’externe dans l’Yonne qui m’a orienté vers la médecine générale, car il m’a énormément plu, raconte Jordan Martins. Mes maîtres de stage, les Drs Maufoy, Corazza et Bonnardot (exerçant respectivement à Chablis, Charbuy et Migennes, Ndlr), ont été exceptionnels. Ils expliquent leur métier de façon très simple, tout en ne nous considérant pas comme une charge mais comme un être humain à part entière. Or ce stage de sept semaines chez le praticien est la seule vision que l’on a de la médecine générale au cours de nos six premières années". Autre attente des stagiaires : trouver facilement à se loger à proximité. "Nous ne connaissons nos lieux de stage qu’un mois avant et c’est compliqué de trouver un logement à la dernière minute". Chablis a aménagé un appartement pouvant accueillir trois internes qui n’ont que les charges à payer, et d’autres communes s’apprêtent à faire de même.

Car la solitude n’est pas un mot apprécié par les jeunes… Jordan Martins n’est pas fixé sur l’endroit où il s’installera, mais il sait que ce sera dans une maison médicale : "Pour la majorité des internes aujourd’hui, il n’est pas concevable d’exercer seul ; pour pouvoir orienter nos patients vers un collègue lorsque nous partons en vacances, et pour mutualiser la partie administrative qui est lourde". Les collectivités ont pris la mesure des attentes des nouvelles générations de médecins, et mettent tout en œuvre pour permettre leur installation sur leur territoire.

(1) D’autres projets sont à l’étude comme des rencontres littéraires médicales, une rencontre médicale rassemblant tous les jeunes médecins

Dr Bernard Chardon : 06 62 66 23 33

→ En savoir plus : yonne-sante.fr

Aide à l'installation des médecins dans l'Yonne

L’Yonne au 18ème Congrès National des Internes de Médecine Générale

L'Yonne au Congrès National des Internes de Médecine Générale 27 et 28 janvier 2017

Les 27 et 28 janvier 2017, Jean Marchand, conseiller départemental de Brienon-sur-Armançon et président de la 5ème commission, le Dr Bernard Chardon, chargé de mission Santé du Département, Agathe Ferrière, représentante de la communauté de communes de l’Aillantais, et Patrick Büttner, professionnel de santé et maire de Villiers-Saint-Benoît, sont allés à Nancy présenter les atouts du département à des centaines d’internes. Les jeunes congressistes ont apprécié aussi la dégustation de Chablis…

Page mise à jour le mardi 10 octobre 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site