Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Développement et promotion touristique

Le département adopte une stratégie touristique offensive

Le département adopte une stratégie touristique offensive

Schéma départemental de développement touristique 2017-2021 • Le Conseil départemental et tous les acteurs privés et publics du tourisme se sont dotés d'un document stratégique visant à développer ce pan important de l’économie icaunaise.

Le Conseil départemental vient d’adopter un "Schéma départemental de développement touristique" pour la période 2017-2021. L’objectif de ce document stratégique est de favoriser l’adaptation de l’offre icaunaise à la demande, afin de renforcer ce pan important de l’économie locale. Fruit d’un travail partenarial avec les élus et l’ADTY Agence de développement touristique de l’Yonne , il fixe de grandes orientations se déclinant en une trentaine d’actions détaillées avec leurs enjeux respectifs, les partenaires à mobiliser, le pilote de l’action, le budget, le ou les financeurs, et les critères d’évaluation (car leur impact sera systématiquement vérifié). Au-delà du tourisme en général, le schéma traite également de l’aménagement du territoire et traduit l’intervention du Conseil départemental tous secteurs confondus : de la signalétique à la formation, du développement des usages du numérique à la promotion touristique, de la valorisation du patrimoine à l’accompagnement des territoires.

Le "Schéma départemental de développement touristique 2017-2021" a été élaboré en lien étroit avec les communes et intercommunalités, les chambres consulaires (Chambre de commerce et d’industrie, Chambre de métiers et de l’artisanat, Chambre d’agriculture), le CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) et la Région. Il assure ainsi une cohérence avec les actions menées par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté(1) et les intercommunalités, dans le souci d’une meilleure efficacité et d’une optimisation des moyens.

UNE ÉCONOMIE À CAPTER

La France demeure la 1re destination touristique au monde. Cette activité a généré 4,13 milliards d’euros en Bourgogne-Franche-Comté et mobilisé plus de 42 000 emplois(2). Le département compte des atouts majeurs de l’attractivité régionale : la basilique Marie-Madeleine à Vézelay (site le plus fréquenté de la région avec 1 million de visiteurs en 2016), Chablis et son vignoble de renommée mondiale, les canaux et notamment le Nivernais (2e canal le plus fréquenté de France), le chantier médiéval de Guédelon (site payant le plus visité de l’Yonne avec 300 000 visiteurs), la cathédrale de Sens (120 000 visiteurs)…

SE DÉMARQUER DANS UN UNIVERS CONCURRENTIEL

Mais la forte concurrence entre les destinations, le bouleversement des modes de consommation, l’augmentation de l’utilisation d’internet dans la préparation et l’achat des séjours, l’impact de la crise économique, sont autant de facteurs à considérer pour permettre à l’Yonne de consolider cette économie. Il s’agit de promouvoir une image créative et innovante, forte de ses spécificités et de ses acteurs, et de proposer des expériences "sur mesure".

La richesse patrimoniale, culturelle et gastronomique, mais aussi environnementale qui offre la possibilité de pratiquer de nombreuses activités de loisirs nature toute l’année, ainsi que la proximité avec le bassin parisien (12 millions de touristes potentiels) sont des atouts forts sur lesquels s’appuie le schéma.

(1) Plan marketing partagé du tourisme de la Bourgogne et Schéma régional de développement touristique 2017-2022.
(2) Document de Bourgogne-Franche-Comté Tourisme "Bourgogne-Franche-Comté Les chiffres clés du tourisme", édition 2016.

Anne Jérusalem

"Nous avons mené ce travail en collaboration étroite avec l’Agence de développement touristique de l’Yonne, les élus, les partenaires départementaux aussi bien privés qu’institutionnels, et la Région. Et nous allons continuer à mobiliser toutes les forces. Nous voulons que le tourisme soit un facteur d’attractivité pour le département. Le schéma prévoit un travail de fond d’aménagement du territoire qui sera favorable aux touristes mais également à tous les habitants de l’Yonne. Il fait intervenir tous les métiers du Conseil départemental : routes, culture, sport, environnement".

Anne Jérusalem, vice-présidente en charge du tourisme, conseillère départementale du Tonnerrois

Les chiffres

L’évolution de l’activité touristique de ces 3 dernières années vient conforter l’importance du secteur pour l’Yonne :

  • + 4,6 % d’arrivées
  • + 5,1 % de nuitées
  • + 2,3 % de visiteurs dans les sites
  • + 14,6 % de passages aux écluses (rivière Yonne)

Schéma départemental de développement touristique 2017-2021

DE GRANDES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

Le schéma met en avant quatre orientations stratégiques, en détaille les objectifs opérationnels et programme vingt-neuf actions.

  • Placer l'itinérance au cœur de la stratégie touristique départementale : renforcer la visibilité (signalétique), la promotion et l’accessibilité des sites touristiques, et favoriser la mobilité ; faire du tourisme fluvestre un axe prioritaire de développement.
  • Valoriser et promouvoir les filières et territoires d’excellence : patrimoine, Opération grand site du Vézelien, culture, artisanat d’art, richesses gastronomiques, vitiviniculture, activités de pleine nature, espaces naturels remarquables et protégés ; amplifier la synergie entre les acteurs sportifs et touristiques.
  • Renforcer la performance de l'offre touristique : accompagner des projets locaux de développement ; enrichir le niveau de qualité de service des professionnels ; conforter et développer l’emploi ; mobiliser les réseaux pour favoriser de nouveaux pôles d’attractivité ; améliorer et pérenniser l’offre d’hébergement ; soutenir le développement du numérique ; conforter le positionnement de la Destination Bourgogne.
  • Pérenniser une politique de commercialisation et de promotion du territoire en liaison avec la stratégie régionale : diversifier les réseaux de vente pour individuels ; développer un outil de gestion et de vente en ligne de l’offre sportive et de loisirs nature ; mutualiser l’offre "groupes" à l’échelle départementale et créer des partenariats avec les offices de tourisme et les collectivités.

COMPÉTENCE TOURISME : QUI FAIT QUOI ?

La Loi NOTRe (portant Nouvelle organisation territoriale de la République) du 7 août 2015 a réparti la compétence tourisme entre la Région, le Département et les intercommunalités, sans désigner de chef de file. Le Département a la possibilité d’intervenir sur le territoire en termes d’animation touristique et de soutenir les initiatives publiques, mais n’est plus autorisé à aider les acteurs privés (hébergements touristiques notamment), ce rôle revenant à la Région.

Photo ci-dessus, village de Saint-Père (sous Vézelay)

Page mise à jour le mercredi 11 octobre 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site